Une super-batterie chinoise pourrait bientôt faire rouler nos véhicules électriques

CATL. Crédit : Isiopix

La société Contemporary Amperex Technology Co. Ltd (CATL), le mastodonte chinois qui fabrique des batteries éléctriques pour Tesla Inc. et Volkswagen, a mis au point un nouveau dispositif de batterie dont la durée de vie pourrait atteindre 16 ans. 

‘Notre entreprise est sur le point de produire une batterie qui pourra survivre à pas moins de 2 millions de kilomètres’, a déclaré le président Zeng Yuqun dans une interview accordée à Bloomberg. 

La prolongation de la durée de vie des batteries est considérée comme une avancée majeure pour les véhicules électriques, car cela signifie que ces batteries pourront être réutilisées dans une autre voiture, ce qui permettra de réduire les coûts des appareils. 

La durée de vie des batteries des véhicules électriques a en effet tendance à rétracter les consommateurs au vu de l’investissement qu’une voiture de ce type représente. Voilà pourquoi l’année dernière, Tesla avait déjà annoncé son intention de produire une batterie similaire.  

5% des ventes en Europe

‘L’épidémie a fait chuter les ventes, mais la demande devrait reprendre début de 2021’, a déclaré Zeng Yuqun, qui a fondé CATL il y a dix ans. D’après Zeng Yuqun, les véhicules électriques devraient mieux résister à la récession causée par l’épidémie que les véhicules ‘ordinaires’. 

Selon les prévisions du BloombergNEF (BNEF), les ventes de véhicules à batteries électriques devraient atteindre 8,1% de toutes les ventes chinoises  l’année prochaine. Ces ventes devraient également atteindre les  5% en Europe. 

Tesla, Volkswagen, BMW…

Avant de commercialiser sa super-batterie, CATL entend bien multiplier les collaborations. En févier dernier, CATL a conclu un contrat de deux ans avec Tesla, une aubaine pour la société chinoise : les batteries comptent parmi les pièces les plus coûteuses des VE, et CATL pourrait bien voir son chiffre d’affaires monter en flèche. 

Les batteries viendront équiper les Model 3 de Tesla, produits dans l’usine de Shangaï. Jusqu’à présent, Tesla travaillait principalement avec la société japonaise Panasonic Corp. et l’entreprise sud-coréenne LG Chem Ltd. 

La valeur des actions de la CATL a été multipliée par 6 depuis son introduction en Bourse en 2018, ce qui donne à la société une valeur marchande d’environ 47 milliards de dollars. Tesla, de loin le fabricant de VE le plus important, revendique une capitalisation boursière d’environ 160 milliards de dollars.

CATL, qui compte installer une chaîne de production en Allemagne, devrait aussi fabriquer plus de 70% des batteries requises par BMW, un de ses premiers clients.  Le fabricant chinois compte aussi dans ses partenaires Porsche et Audi, le fer-de-lance de luxe de Volkswagen.