Une récession comme remède aux prix élevés du pétrole : « Ils pourraient chuter de 30 à 40 % »

Les prix du pétrole ont perdu un peu de terrain ces derniers mois. " Le risque de récession n'est probablement pas encore inclus dans le prix. Dans ce cas, les prix du pétrole pourraient encore chuter de 30 à 40 %", note Natasha Kaneva, analyste à la banque d'affaires américaine JPMorgan.

Les prix du pétrole ont déjà connu des turbulences. Peu après la guerre en Ukraine, ils étaient à un prix record. Au printemps, le prix du baril de pétrole WTI (le prix de référence américai

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20