Une entreprise optimise les traitements contre le Covid-19 avec … un avatar numérique

Crédit: H. Heyerlin/ Unsplash

Une société niçoise vient de mettre au point un avatar numérique pour éviter une surdose ou une sous-dose des interactions médicamenteuses chez les sujets. Une trouvaille qui s’est avérée efficace dans le cadre des traitements contre le Covid-19.

C’est un phénomène qui avait déjà été testé sur les voitures et qui aujourd’hui prend une autre dimension…Alors que les crash tests sont réalisés sur des copies numériques, une entreprise niçoise, ExactCure, spécialisée dans l’imagerie et dans la santé, vient de créer un jumeau numérique pour les patients. Le but? Simuler l’efficacité d’un traitement et l’adapter au métabolisme de chaque individu. 

Selon Fabian Astic, co-fondateur de la startup, ‘les mauvais usages de médicaments tuent cinq fois plus de personnes que les accidents de la route dans les pays développés. Rien qu’en France, les erreurs de prise de médicaments ou surdosages coûtent 10 milliards d’euros par an au système de santé’. L’app pourrait aussi permettre, à long terme, aux boîtes pharmaceutiques de réduire leurs coûts de production des médicaments.

Comment ça marche ? C’est un avatar numérique qui prend plusieurs paramètres en compte tels que le poids, l’âge, le sexe, le foie, le statut rénal ou encore le profil génétique d’un sujet pour déterminer la concentration du médicament dans le sang dont il ou elle a besoin.

‘Nous intégrons différentes données publiques comme la cinétique du médicament ou les résultats d’études scientifiques et notre intelligence artificielle donne alors des indications sur la dose optimale à prescrire et les risques de surdosage’, explique Fabian Astic, co-fondateur de la startup.

Le système devrait être proposé dans un premier temps en France d’ici trois ans, par le biais d’une plateforme numérique. Le patient pourra télécharger l’app, y enregistrer toute sa pharmacie, et y faire des simulations. Le médecin pourra également faire des projections de traitements. 

Des simulations adaptées au Covid-19

L’app s’est également avérée efficace durant la crise. En mai dernier, ExactCure a permis d’optimiser les traitements existants contre le Covid-19 (Darunavir, Azithromycine…) en France dans la région du Sud-Paca. En moins de 48 heures, l’entreprise a pu créer un modèle numérique permettant d’affiner les dosages des traitements en fonction de chaque patient. 

ExactCure a aussi reçu un prêt d’honneur de 100.000 euros du fonds de dotation Raisesherpas, pour s’ouvrir plus largement aux professionnels de la santé et aux autres domaines comme l’oncologie, le rhumatisme, etc.