Un navire venu d’Ukraine s’échoue dans le canal de Suez

La situation ne semble pas si grave qu’avec l’Ever Given : le cargo, chargé de céréales venues d’Ukraine, n’empêche pas totalement le passage.

Pourquoi est-ce important ?

En 2021 l'ensemble du commerce mondial avait été gravement perturbé par un seul navire : l'Ever Given, un porte-conteneur de 400 mètres de long avait obstrué le canal de Suez pendant six jours. Presque deux ans plus tard, voici le remake.

Les faits : un cargo norvégien s’est échoué dans le canal de Suez, selon l’opérateur maritime du pays nordique.

  • « M/V Glory s’est échoué alors qu’il rejoignait un convoi vers le sud près de Alaqantarah. Les remorqueurs de l’Autorité du Canal de Suez tentent actuellement de le renflouer », a indiqué la société sur Twitter.
  • Selon l’Autorité du Canal, cet accident est « peu susceptible de retarder le trafic. » C’est à espérer, car la dernière fois que celui-ci avait été obstrué, la crise a duré six jours pendant lesquels la navigation entre l’Asie et l’Europe a été grandement perturbée, les navires devant à nouveau contourner l’Afrique.
  • Un employé de l’autorité du canal de Suez qui a tenu à garder l’anonymat a confirmé auprès de CNBC que d’autres navires dans le canal ont pu passer, malgré le navire échoué.
  • Le navire avait chargé 65.970 tonnes de maïs depuis le port ukrainien de Chornomorsk le 25 décembre et se dirigeait vers la Chine, selon le Centre de coordination conjoint (JCC) de l’Initiative des céréales de la mer Noire, basé à Istanbul.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20