Un million de dollars, ce n’est rien

Un million de dollars, ce n’est plus rien, de nos jours.

En tous cas, par pour les millionnaires américains : Selon une enquête de Fidelity Investments, plus de quatre millionnaires américains sur dix affirment qu’ils ne se sentent pas riches et beaucoup estiment que le seuil de la vraie richesse se situe à 7,5 millions de dollars. Et 42% du millier de millionnaires (c’est-à-dire riches d’au moins un million de dollars investis en actifs hors propriétés et pensions de retraite) interrogés ont déclaré ne pas se sentir riches. En 2009, ils n’étaient que 46% à ne pas se sentir riches.

 « Chaque personne de l’enquête est riche », commente Sanjiv Mirchandani, président de National Financial, une division de Fidelity. « Mais ils sont toujours inquiets d’épuiser leurs actifs ». Et le seuil estimé qui permet de parler de richesse augmente avec l’âge. « Ils se comparent à leurs pairs … et ils songent aussi à la logue période de temps qu’ils passeront à la retraite, et veulent encore davantage d’actifs », afin de conserver leur mode de vie, a déclaré Michael Durbin, président de Fidelity Institutional Wealth Services.

L’âge moyen des répondants était de 56 ans, et la fortune moyenne, de 3,5 millions de dollars d’actifs. Les 5% d’Américains les plus riches détiennent plus de 55 pour cent de la richesse de la nation.

Les répondants sont aussi optimistes sur les possibilités de relance de l’économie américaine. Mêmes s’ils estiment que l’économie américaine est encore très faible, ils pensent qu’elle devrait s’améliorer d’ici la fin de cette année.