Un futur membre du conseil d’administration de la BCE : « Nous devons agir de manière agressive contre l’inflation, même si cela se fait au détriment de la croissance économique »

Selon Boris Vujcic, gouverneur de la Banque centrale de Croatie et, à partir de janvier, 26e membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE), l'institution monétaire n'a pas d'autre choix que d'agir de manière agressive contre l'inflation galopante. "Il peut être tentant de prêter plus d'attention à l'impact sur l'économie maintenant, mais laisser l'inflation s'installer nous coûtera plus cher qu'une baisse temporaire du PIB", a-t-il noté dans une interview accordée à Bl

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20