Un cours d’intégration obligatoire pour les étrangers à Bruxelles?

La N-VA souhaite que les nouveaux-arrivants suivent un cours d’intégration obligatoire à Bruxelles. Le parti nationaliste flamand a déposé une proposition d’ordonnance dans ce sens, rapporte la VRT.

La députée Liesbeth Dhaene a expliqué que son parti ne voulait pas attendre que la politique bruxelloise agisse enfin. A Bruxelles, les représentants de la majorité ont fait savoir qu’un cours d’intégration n’était pas prévu avant janvier de l’année prochaine. Il s’agit d’un leurre selon la députée.

« Malgré la crise actuelle de l’asile, il n’est toujours pas question d’une intégration obligatoire à Bruxelles. Pourtant, la majorité bruxelloise l’avait annoncée en juillet 2014. C’est irresponsable ».

Exemple flamand

Pour la N-VA, la mesure du MR, sanctionnant uniquement les nouveaux-arrivants qui ne prennent pas part aux modules du trajet d’intégration, ne va pas assez loin. Le nouvel-arrivant ne doit pas atteindre d’objectifs. Par ailleurs, les mineurs et les enfants de langue étrangère ne doivent pas suivre de formation, contrairement à la Flandre ou ces cours existent depuis plus d’une décennie, a expliqué  Liesbeth Dhaene.