Twitter veut lancer une action en justice contre Elon Musk dès que possible, et le milliardaire cherche à l’éviter

La plateforme de médias sociaux Twitter a demandé au tribunal du Deleware d’entamer une procédure judiciaire contre le patron de Tesla, Elon Musk, dès septembre. L’entreprise souhaite l’engager le plus rapidement possible, car l’accord de rachat conclu avec le milliardaire doit expirer sous peu.

Twitter veut utiliser la procédure légale pour forcer Musk à reprendre sa plateforme. Le milliardaire a indiqué la semaine dernière qu’il n’était plus intéressé par l’acquisition de la société : selon le patron de Tesla, Twitter n’a jamais partagé d’informations précises sur le nombre de faux comptes sur le réseau social. Il avait proposé 44 milliards de dollars, soit 54,2 dollars par action, en avril pour prendre le contrôle de Twitter.

Procès en septembre

Si cela dépend de Twitter, le processus pourrait commencer dès le mois de septembre, alors que le contrat de reprise avec Musk expire le 25 octobre. La société basée à San Francisco affirme vouloir lever les incertitudes (y compris celles des actionnaires) le plus rapidement possible.

Mais cela n’est pas du goût de Musk. Ses avocats ont entretemps déposé une objection contre la procédure judiciaire accélérée auprès du tribunal de Deleware. « La demande injustifiée de porter l’affaire de la fusion devant les tribunaux dans un délai de deux mois doit être rejetée », peut-on lire. « Ce serait d’ailleurs un exploit extraordinaire de juger une telle affaire dans un délai ne serait-ce que de cinq à six mois ».

Polémique sur les faux profils

« La demande soudaine de Twitter d’accélérer le traitement de l’affaire après deux mois de tergiversations et d’obscurcissement est sa dernière tactique pour masquer la vérité sur les comptes de spam », indique encore l’objection. Le réseau social affirme que le nombre de faux comptes est inférieur à cinq pour cent. Musk est convaincu qu’il y en a beaucoup plus.

Selon les avocats de Musk, ces informations sur le nombre de faux profils sont cruciales pour le succès de l’opération de rachat. Ils soulignent que ce chiffre est fondamental pour évaluer correctement la valeur de Twitter.

Dernier point, mais non des moindres : le montage financier de la dette que les banques ont accepté pour l’acquisition expire en avril 2023. Cela signifie que si le processus débute en février et n’est pas achevé en avril, l’opération de rachat pourrait échouer.

MB

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20