Trump affirme que les prochaines élections présidentielles ‘seront truquées’

EPA-EFE/KEVIN DIETSCH

Le Président américain se positionne fermement contre un vote à distance et par correspondance lors des prochaines élections qui se tiendront en novembre.

‘Il n’y a aucun moyen (ZERO!) que les bulletins de vote par correspondance soient moins que substantiellement frauduleux’, a tweeté ce mardi Donald Trump, ajoutant qu’il s’agira dès lors d’une élection truquée. ‘Le gouverneur de Californie [démocrate] envoie des bulletins de vote à des millions de personnes. Toute personne vivant dans l’État, peu importe qui elle est ou comment elle y est arrivée, en recevra un. Cette opération sera suivie par des professionnels qui diront à toutes ces personnes, dont beaucoup n’ont même jamais pensé à voter auparavant, comment et pour qui voter. Il s’agira d’une élection truquée. Il n’en est pas question!’

Déjà lors des élections de 2016, Donald Trump avait émis des inquiétudes quant à des votes truqués. Lors d’un discours en Pennsylvanie, il avait déclaré que la ‘seule façon’ dont il pourrait perdre l’État serait si ‘la tricherie continue’. Il a ensuite accusé en octobre l’élection d’être ‘absolument truquée par les médias malhonnêtes et déformés qui poussent la malhonnête Hillary – mais aussi dans de nombreux bureaux de vote’.

Le Président américain est revenu ce mois-ci à la charge contre le vote par correspondance. Il a même menacé de réduire le financement fédéral au Michigan et au Nevada, affirmant (à tort) que ces États envoyaient aux électeurs des bulletins de vote par correspondance ‘illégaux’, révèle Forbes.

Risques de contamination

Avec le coronavirus et les craintes qu’il suscite notamment pour une seconde vague, de nombreux États envisagent d’instaurer le vote par correspondance pour les prochaines élections. Cette mesure aurait pour but de limiter les risques de contamination massive si les électeurs se rendent aux urnes, alors que les États-Unis compte déjà un lourd bilan. Avec 1,6 millions de personnes infectées et plus de 98.400 morts, il s’agit du pays le plus touché au monde par la pandémie.

Mais Donald Trump voit toujours en cette méthode une façon détournée de truquer les élections au profit des démocrates. ‘Les États-Unis ne peuvent pas avoir tous les bulletins de vote par correspondance. Ce sera la plus grande élection truquée de l’histoire’, a-t-il tweeté dimanche. Il a affirmé que les citoyens commettront des fraudes en récupérant des bulletins de vote envoyés par la poste, en les dupliquant par milliers et en falsifiant des signatures.

Hors de question donc d’organiser de telles élections, et tant pis pour les dommages collatéraux. Une réaction qui n’a rien de surprenant quand on sait comme Trump a géré la pandémie, poussant depuis plusieurs semaines à la réouverture la plus rapide du pays contre les avis des experts. Mais au-delà d’une éventuelle inconscience, une telle animosité serait en fait dûment réfléchie selon les démocrates.

Des accusations infondées

Ils affirment en effet que la principale motivation de Trump est de faire baisser la participation électorale par tous les moyens possibles afin d’assurer sa réélection. C’est que le président actuel ne jouit pas de sondages favorables, son adversaire Joe Biden le coiffant pour l’instant au poteau. C’est ce qu’indiquait CNN en avril, le candidat démocrate étant en tête des électeurs inscrits dans tout le pays (53 % à 42 %). Et c’est bien la gestion de la pandémie de Trump qui lui fait défaut.

Par ailleurs, la majorité des recherches en matière de fraude électorale, dont le dernier rapport du Brennan Center, démontrent que la majorité des allégations de fraude sont infondée. La plupart des accusations restantes réclamations révèlent d’irrégularités et d’autres formes ‘d’inconduite électorale’, indique le centre de recherche dans son étude La vérité sur la fraude électorale. Quant à savoir si un vote par correspondance profitera aux républicains ou aux démocrates, il faudra attendre le mois de novembre pour le savoir… À condition bien sûr qu’il soit organisé d’une telle façon.

Lire aussi: