Touchée par la pénurie des puces, la Switch sera difficile à trouver en 2022

La pénurie de semi-conducteurs n’affecte pas seulement les nouvelles consoles de Sony et de Microsoft. L’autre géant nippon, Nintendo, est également impacté par la situation. C’est pourquoi se procurer une Switch en 2022 devrait s’avérer compliqué.

Malgré le fait que certains évoquent un retour à la normale pour le secteur des semi-conducteurs, Nintendo s’attend à ce que la pénurie le touche une fois de plus de plein fouet en 2022. Le président de la firme nippone, Shuntaro Furukawa, a en effet averti que l’approvisionnement de Switch pourrait être affecté par la pénurie de puces.

« Cela dépendra de la demande, mais comme je le craignais, nous ne pourrons pas fabriquer le nombre d’unités que nous voulions », aurait-il déclaré. Nintendo a en effet revu son objectif d’expéditions à la baisse, passant de 25,5 millions d’unités expédiées à 24 millions.

Une baisse des objectifs qui est loin d’être catastrophique et qui ne devrait d’ailleurs être un problème que si la demande pour la Switch est importante, comme ce fut le cas fin 2021. Nintendo a en effet indiqué avoir enregistré de solides performances de vente en cette fin d’année, des ventes évidemment boostées par les fêtes de fin d’année.  

Malgré l’intérêt toujours très présent des joueurs pour la console de Nintendo – et sa déclinaison avec un écran OLED –, la firme japonaise a préféré diminuer ses objectifs, afin d’éviter de fournir des chiffres aux investisseurs qu’elle ne pourrait pas satisfaire.

Une disponibilité souvent limitée

Sortie en 2017, la console de Nintendo a été à plusieurs reprises difficile à trouver. Et ce n’était pas forcément une mauvaise chose pour la firme nippone, car cela n’a fait que renforcer l’engouement pour sa console. À son lancement, la Switch a en effet été victime de son succès. Elle était difficilement trouvable. Après une période d’adaptation, Nintendo est parvenue à répondre à la demande accrue, mais l’intérêt pour la console n’a jamais vraiment cessé.

Elle a connu un regain d’intérêt lors du premier confinement, avec la sortie d’Animal Crossing : New Horizons. La pandémie et l’oisiveté qui en a découlé ont d’ailleurs poussé de nombreux joueurs à opter pour la console de Nintendo, de sorte qu’il était difficile de se procurer une Switch dans le courant du mois de mars 2020.

La sortie d’une nouvelle version, avec un écran OLED, en octobre dernier n’a pas aidé puisque Nintendo a dû produire non pas une, mais deux consoles. Ajoutez à cela une pénurie de semi-conducteurs et la situation semble en effet compliquée pour la firme japonaise.

Évidemment, cela ne veut pas dire qu’il ne sera pas possible de se procurer une Switch en 2022, mais les joueurs auront sans doute un peu plus de mal. Ils devront certainement prendre leur mal en patience, mais on est encore loin des pénuries de PS5 et de Xbox X.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20