Cet assistant spécial du président des États-Unis est millionnaire en bitcoins

Un détail de taille : un bitcoiner à l’un des plus hauts niveaux hiérarchiques du staff qui entoure Joe Biden. Mandaté récemment pour conseiller mais aussi représenter le président américain sur les questions touchant aux technologies et à la concurrence, Tim Wu, professeur en droit notamment connu pour ses critiques à l’égard des Gafa, dispose d’une petite fortune en cryptomonnaies.

‘L’un des meilleurs experts antitrust de la Maison Blanche est un millionnaire en bitcoins, relève Politico sur base de documents récemment déposés par l’intéressé. Tim Wu, le père spirituel de la neutralité du net et vif opposant au monopole des géants technologiques, conserverait une grande partie de son patrimoine en cryptomonnaies.

Auteur du récent The Curse of Bigness: How Corporate Giants Came To Rule The World, ce professeur de droit à Columbia aurait alloué la plus grande partie de son portefeuille d’investissement en bitcoins (>25%). Wu disposerait d’entre 1 et 5 millions de dollars en BTC, ainsi que de 100.000 à 250.000 euros en filecoin, la monniaie numérique de la blockchain homonyme soutenant une méthode coopérative de stockage numérique et de récupération de données.

Conflit d’intérêts ?

Tim Wu a momentanément pris congé de ses fonctions académiques pour rejoindre en mars dernier l’administration Biden en tant que special assistant pour la technologie et la politique de la concurrence. Est-ce que cet éminent critique de Big Tech se trouve en porte-à-faux à cause de ses placements dans un classe d’actifs encore polémique ?

Wu ne participera pas à l’élaboration de politiques sur la cryptomonnaie, modère Politico, citant un responsable de la Maison Blanche sous couvert d’anonymat. Le principal intéressé n’a pas souhaité commenter la teneur des documents financiers qui ont été fourni au média par le Brown Institute for Media Innovation de l’Université de… Columbia.

Une longue fascination

L’intérêt de Tim Wu pour le BTC ne date pas d’hier. L’expert en droit des technologies craignait déjà la formation d’une bulle spéculative lors du boom de bitcoin 2017 dans les colonnes du New York Times.

Face à ses étudiants, le professeur exposait à la même époque les vertus de transformation des cryptomonnaies: elles invitent à l’inventivité, car elles permettent de ‘réinventer ce que pourraient être les principes de base de l’argent’; elles favorisent la concurrence, car leur décentralisation a le potentiel d’arracher le contrôle de l’argent aux gouvernements, à Wall Street, au secteur financier; elles revigorent le capitalisme, ‘car le capitalisme n’est pas naturellement dynamique; et elles favorisent le respect de la vie privée, en allant à l’encontre qui ‘est devenu une gigantesque machine à manipuler’.

Et de conclure: ‘Si j’étais jeune et que je pensais à faire ma carrière, je pourrais apprendre un petit quelque chose sur le bitcoin. Allez-y et voyez.’

Pour Tim Wu, c’est tout vu apparemment.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés