Après Tesla, le rival chinois Xpeng coupe aussi dans ses prix

Les producteurs de voitures électriques voient le nombre de leurs concurrents augmenter. C’est principalement le cas en Chine, ce qui entraîne des réductions de prix drastiques. Après Tesla, c’est au tour du constructeur automobile chinois Xpeng d’ajuster ses prix à la baisse.

Pourquoi est-ce important ?

De nombreux constructeurs de voitures électriques en Chine s'attendent à vendre moins de voitures au premier trimestre de cette année en raison de la concurrence accrue. Les constructeurs automobiles sont donc contraints de réduire leurs prix.

Dans l’actu : Xpeng annonce via la plateforme de médias sociaux chinoise WeChat qu’elle baissait les prix de certaines voitures, ce mardi.

  • Xpeng a réduit le prix de la berline P7, la voiture électrique la plus vendue du constructeur chinois, à 209.900 yuans (31.015 dollars). Cela représente une baisse de 12,5% par rapport au prix précédent.
  • Le rival chinois de Tesla a également réduit de 10 à 13% les prix de toutes les versions de sa berline P5 et de ses voitures de sport G3i, selon les calculs de l’agence de presse Reuters.
  • « Nous espérons rendre les véhicules intelligents plus accessibles à un plus grand nombre de personnes », fait savoir un porte-parole de Xpeng à Reuters.

La bataille concurrentielle

Une concurrence accrue : les opérateurs historiques chinois craignent que les chiffres de vente ne chutent avec l’arrivée de plus en plus de constructeurs de voitures électriques. Les constructeurs automobiles traditionnels se concentrent, eux aussi, sur le développement de véhicules durables.

  • Avant que Tesla ne déballe ses baisses de prix en Europe et aux États-Unis, l’entreprise de Musk l’avait déjà fait en Chine. Le constructeur automobile américain a réduit les prix de la Model 3 et de la Model Y de 6 à 13,5% au début de l’année.

Les baisses de prix effraient les investisseurs : si ces baisses de prix sont une bonne nouvelle pour les consommateurs, elles inquiètent les investisseurs. Ces interventions exercent une pression sur les marges bénéficiaires des entreprises.

  • Xpeng (sous forme d’ADR à Wall Street) a perdu plus de 6% sur la journée.
  • Le cours de l’action Tesla a initialement chuté de quelque 6% vendredi dernier après l’annonce de réductions de prix en Europe et aux États-Unis, mais le constructeur automobile a finalement pu limiter sa perte à 0,9% à la fin de la journée de négociation.

(CP)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20