Tesla investit 3,6 milliards de dollars pour quadrupler la production de batteries dans la plus grande usine du monde

Le géant des véhicules électriques Tesla investit 3,6 milliards de dollars pour agrandir sa gigantesque usine dans le Nevada. L’extension de capacité doit servir à produire des batteries pour le camion électrique de la marque, le Tesla Semi.

Pourquoi est-ce important ?

Tesla est devenue la marque automobile la plus précieuse au monde ces dernières années, même après les coups encaissés à la bourse ces derniers mois. Elle produit encore pourtant relativement peu de véhicules, du moins par rapport aux autres constructeurs. En revanche, elle prend la première place quand il s’agit de produire des voitures entièrement électriques.

L’essentiel : Tesla veut continuer à augmenter sa production de véhicules électriques. Pour ce faire, il faut toutefois produire davantage de batteries.

  • Son usine située au Nevada ne produira pas seulement de plus grandes quantités de batteries, Tesla prévoit également d’y fabriquer un nouveau type de batterie, plus grand. La marque l’a annoncé mardi dans un billet de blog.
  • Cette nouvelle génération de batteries sera plus grande que les cellules actuellement utilisées. Elles seront également moins chères à produire. Enfin, elles auront une densité énergétique plus élevée.
  • Des batteries destinées aux Tesla Semi, le camion électrique du constructeur. Tesla prévoit d’ailleurs de construire sa « première usine à Semi à grand volume » sur son site au Nevada. Le véhicule sera produit en exclusivité là-bas.  

La plus grande usine de batteries

À noter : le complexe de Sparks, dans le Nevada, est déjà la plus grande usine de batteries au monde.

  • La gigafactory produit jusqu’à quelque 37 gigawattheures (GWh) de batteries par an. C’est suffisant pour construire environ un demi-million de voitures électriques.
  • À terme, il est prévu que la nouvelle ligne de production puisse produire 100 gWh de batteries, soit trois fois plus que l’usine actuelle. Selon Tesla, cela permettra de construire 2 millions de véhicules par an.
  • L’entreprise prévoit d’embaucher 3.000 nouveaux travailleurs. Elle emploie déjà 11.000 personnes dans ce complexe. Sans doute au détriment de la giga-factory de Berlin, l’Inflation Reduction Act accordant de plus grands subsides aux entreprises américaines produisant sur le sol américain. La tendance est claire : plus tôt ce mois-ci, Tesla a annoncé un investissement de 775 millions de dollars pour son usine du Texas.

Les résultats

  • Autre point important : mercredi, Tesla annoncera ses résultats pour le quatrième trimestre de 2022. Ce que l’on sait depuis début janvier, c’est que la marque a livré 405.200 voitures au cours des trois derniers mois de l’année. Bien qu’il s’agisse d’un nouveau record, les analystes ont été déçus. En effet, ils s’attendaient à quelque 427.000 livraisons.
  • Le cours de l’action Tesla a continué à osciller autour de 144 dollars mardi. Fait remarquable, il est déjà en hausse de quelque 35% ce mois-ci, après avoir plongé de plus de 65% en 2022.

(JM)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20