Les marchés:
Markten inladen...

JEUDI 04 JUIN

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Tesla dévoile son respirateur artificiel à base de pièces de voiture

Logo Business AM
Crise du coronavirus

06/04/2020 | Anthony Planus | 5 min de lecture

Tesla - YouTube

Des ingénieurs de Tesla ont présenté leur prototype de respirateur artificiel dans une vidéo postée sur YouTube dimanche soir.

Les États-Unis, comme d’autres pays, peinent à faire face à l’afflux de malades infectés par le coronavirus et dont le traitement nécessite ce type de dispositifs. Face à la pénurie, le gouvernement américain a sondé plusieurs entreprises non-médicales pour étudier la possibilité qu’elles fabriquent ces précieux appareils.

Elon Musk, l’emblématique patron de Tesla, a rapidement proposé de rouvrir son usine de New York pour y produire des respirateurs. Deux semaines plus tard, un premier prototype a été mis au point par les ingénieurs du constructeur de véhicules électriques.

Dans une vidéo postée sur le compte YouTube de la firme, ces derniers expliquent que la conception du dispositif repose en grande partie sur des pièces utilisées pour fabriquer les voitures de Tesla. Cela a le double avantage de permettre de redéployer le stock existant et de produire beaucoup plus rapidement.

‘Il y a encore beaucoup de travail à faire’, prévient l’un des ingénieurs, ‘mais nous faisons de notre mieux.’

La vidéo ne dit pas à quelle date les respirateurs pourront être produits à grande échelle.

De bons respirateurs?

Espérons pour Elon Musk que cette fois, l’histoire ne lui explose pas en plein visage. Fin de semaine dernière, le Financial Times révélait que les quelque 1.000 respirateurs achetés et donnés à plusieurs hôpitaux par le milliardaire n’étaient pas du type dont les unités de soins intensifs ont vraiment besoin. Il s’agissait d’appareils plus généralement utilisés pour traiter l’apnée du sommeil et dont le coût est d’environ 1.000 dollars pièce quand une machine adaptée à la réanimation coûte 50.000 dollars. Cependant, face à la pénurie, la FDA (Food and Drug Administration) a récemment approuvé l’usage de ce genre d’équipement comme alternative aux respirateurs de réanimation.

Tesla n’a pas répondu immédiatement à la demande de commentaires formulée par Reuters.

Ford et General Electric

Par ailleurs, Tesla n’est pas la seule entreprise à avoir répondu à l’appel du gouvernement américain.

Le 30 mars dernier, le constructeur auto Ford a promis de produire 50.000 respirateurs dans les 100 jours, dans son usine du Michigan, en partenariat avec la division santé de General Electric. Par la suite, l’usine pourrait produire 30.000 appareils par mois en fonction de la demande.

À l’échelle mondiale, ce sont plus d’un million de personnes qui ont été infectées par le coronavirus, et plus de 65.000 en sont décédées.

Aux États-Unis, pays qui compte le plus grand nombre de cas, le décompte macabre s’approche des 10.000 décès.

Source: Reuters


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks