Tenerife ferme ses frontières: les touristes vont tout de même pouvoir entrer sur l’île, mais pas tous…

Les touristes restent les bienvenus à Tenerife – Isopix

Les touristes étrangers sont les bienvenus à Tenerife pendant les vacances de Noël, à condition qu’ils puissent présenter un test négatif au Covid-19. Le gouvernement local a tenu à clarifier ce point, après l’imbroglio né à l’annonce de la fermeture des frontières de l’île.

Tenerife fermera ses frontières à partir de la nuit de vendredi à samedi. La règle de base est que personne n’est autorisé à entrer ou à quitter l’île, sauf en cas d’urgence ou pour des raisons professionnelles.

L’annonce, faite mercredi soir, a suscité une vive inquiétude chez les dizaines de milliers de touristes étrangers – parmi lesquels environ 60.000 Britanniques – qui y avaient réservé un séjour pour les prochaines vacances de Noël. Ils craignaient que leurs vacances ne tombent à l’eau, d’autant plus que les grandes organisations touristiques et les compagnies aériennes ne les avaient pas immédiatement rassurés.

Test négatif

L’Office du tourisme de Tenerife a déclaré jeudi dans un communiqué de presse urgent que les touristes espagnols et internationaux peuvent bénéficier d’une exception pour entrer sur l’île en avion ou en bateau. Comme indiqué sur le site officiel du gouvernement canarien, un test négatif au Covid-19 est requis pour entrer sur l’île. De plus, les touristes doivent pouvoir prouver qu’ils ont réservé un séjour dans un hôtel local. S’ils comptaient séjourner chez des amis ou de la famille, ils n’y seront pas autorisés.

En fait, la règlementation existante reste en vigueur, souligne l’Office du tourisme. Les voyages touristiques à destination et en provenance de Tenerife continuent de fonctionner exactement de la même manière qu’actuellement. La compagnie aérienne low-cost Ryanair affirme que ses vols internationaux à destination et en provenance de Tenerife continueront de fonctionner comme prévu.

Le tourisme est la principale source de revenus de Tenerife. Le grand tour-opérateur TUI prévoit d’amener 100.000 touristes à Tenerife dans les prochaines semaines, a déclaré le gouvernement local jeudi suite à une conférence téléphonique avec le groupe allemand. C’est 30 à 40% de moins que lors d’une année normale.

Voici l’ensemble des mesures décrétées par les autorités canariennes en vue de stopper la propagation du coronavirus sur l’île. Elles seront en vigueur pendant au minimum quinze jours.

  • À l’exception des cas d’urgence (comme les raisons médicales), des déplacements ‘essentiels’ (comme le travail) et des touristes, personne n’est autorisé à sortir ou à entrer dans la plus populaire des îles des Canaries.
  • Le couvre-feu est avancé: il commence désormais à 22h au lieu de 23h.
  • Les restaurants et les bars ne sont autorisés à servir leurs clients que sur leurs terrasses, en respectant les règles de distanciation. Il est interdit de consommer à l’intérieur des établissements.
  • Les marchés sont suspendus et les centres commerciaux sont soumis à des restrictions plus strictes en ce qui concerne le nombre de visiteurs.
  • La veille de Noël, le jour de Noël, le jour de l’an et la veille du Nouvel An, six personnes issues de deux ménages au maximum peuvent se rencontrer. Avant, il était prévu que les fêtes puissent réunir dix personnes. Les autres jours, les familles doivent rester dans leur propre bulle.