Sony lance son premier smartphone 5G pour tenter de survivre

Xperia 1 II (Sony Xperia, capture d’écran)

Sony a dévoilé ce lundi le Xperia 1 II, son premier smartphone 5G. Le géant japonais espère ainsi relancer sa branche mobile qui se retrouve à la peine.

Le premier smartphone 5G de Sony parviendra-t-il a relancer un secteur en crise? C’est en tout cas le lourd fardeau qui pèse sur le nouveau Xperia 1 II. Sony parie notamment sur la photo pour attirer les clients: son appareil doté d’un triple objectif donnera la possibilité de toucher à des paramètres normalement utilisés sur les engins professionnels, rapporte CNBC. Une technologie qu’elle vend également à d’autres fabricants de smartphones.

L’entreprise japonaise investit également dans la résolution 4K, une autre caractéristique spécifique à l’expertise de Sony.

Se frotter à Samsung

Devant le déploiement mondial de la technologie 5G, Sony ne veut pas rester sur le carreau. Selon l’organisme industriel GSMA, la 5G devrait représenter 15 % des connexions mobiles mondiales d’ici 2025. Son concurrent sud-coréen Samsung a déjà pris de l’avance en lançant son premier smartphone adapté à la 5G, le Galaxy S10 (5G). Le fabricant déclarait début d’année en avoir vendu pas moins de 6,7 millions en 2019. Et révélait lors de l’évènement Galaxy Unpacked le premier appareil compatible avec la 5G en Belgique.

Sony devra donc jouer des coudes pour rivaliser avec Samsung, d’autant plus que ses ventes mobiles ont chuté de près de 16 % au trimestre de décembre, par rapport à l’année précédente. La division a toutefois réalisé un bénéfice au cours de cette période, alors qu’elle avait enregistré une perte à la même époque en 2018. Une sacrée surprise quand on sait que Sony ne détenait que 0,3 % du marché des smartphones en 2019. Le haut du tableau est dominé par les géant Apple, Samsung et Huawei.

Un important retard à rattraper

‘Sony a perdu du terrain dans la course aux ventes de smartphones par rapport à ses homologues asiatiques’, confirme l’analyste chez PP Foresight Paolo Pescatore. ‘Sony continue de faire face à des défis monumentaux en rivalisant avec des concurrents qui lancent de nouveaux appareils, riches en nouvelles fonctionnalités à des prix percutants’

‘Même avec son dernier appareil haut de gamme, on a l’impression que Sony a un pas de retard. Ne pas inclure la capture/enregistrement vidéo 8K est un énorme oubli. Cela aurait été un grand ajout en accord avec l’héritage de Sony en matière de création et de production de contenu pour la narration d’histoires uniques. Bien que l’entreprise ait tous les atouts en main, elle perd du terrain dans tous les domaines de l’électronique grand public’, a-t-il ajouté. Le train de la 5G est peut-être déjà passé pour Sony…

Lire aussi: