Shopally, la startup belge qui aide les influenceurs des réseaux sociaux à rentabiliser leurs activités

Shopally, une startup belge a développé une application qui permet aux « influenceurs » d’Internet d’être rémunérés. Sur les réseaux sociaux, des personnes acquièrent une notoriété significative grâce à leurs publications et sont souvent suivies par des milliers d’utilisateurs. Cette activité, le social selling, intéresse de nombreuses entreprises de la mode, des cosmétiques ou encore de la décoration, explique L’Echo. Nombreuses sont les collaborations tacites qui naissent entre des sociétés et ces influenceurs, souvent jeunes, débouchant sur des revenus importants pour ces derniers.

Shopally entend donc permettre à ces influenceurs qui orientent les tendances sur le Web d’être rétribués pour leurs services. Selon Sarah Levin, co-fondatrice de Shopally, il s’agit d’un véritable marché. Aux Etats-Unis, de jeunes influenceurs sont autant suivis sur Internet que certains artistes belges ou Français, explique-t-elle.

A l’aide d’une technologie de traçage, l’application permet aux influenceurs de rentabiliser leurs publications. Cet outil se charge d’établir une relation entre le post sur un réseau social et l’achat réalisé par l’utilisateur. La startup met à disposition de la nouvelle génération d’influenceurs (par opposition aux bloggeurs et magazines disposant d’un site) une mini-boutique d’affiliations qui leur permet de percevoir une rémunération comprise entre 8 et 15%.

L’application sera proposée sur l’Apple Store ce mois-ci. Pourvue d’un tableau de bord, elle offre la possibilité aux influenceurs de suivre en temps réel leurs performances. Shopally a bénéficié récemment d’1,3 million d’euros d’investisseurs belges. Plus de 15.000 marques (entre autres Net-a-Porter, Saks Fifth Avenue, Crate & Barrel et Sephora) figureraient déjà parmi les collaborateurs de l’application.