La Russie se tourne massivement vers le yuan, mais il n’arrive toujours pas à la cheville du dollar

Les sanctions à l’égard de la Russie ont presque mis fin à toute relation économique entre l’Occident et la Russie. Le Kremlin doit se tourner vers d’autres marchés, et d’autres monnaies pour effectuer ses transactions.

Pourquoi est-ce important ?

Les sanctions ont poussé les Russes à se tourner vers le yuan chinois comme monnaie alternative. Provoquant une hausse de l’utilisation de la devise chinoise à travers le monde. Une aubaine pour le yuan qui veut pouvoir parler dans les yeux au dollar.

L’essentiel : En octobre 2022, la Russie était le quatrième plus grand utilisateur du yuan à travers le monde. En mai, il n’était même pas quinzième.

  • La Russie est désormais le quatrième plus grand utilisateur de la monnaie chinoise à travers le monde. Elle se place derrière Hong Kong, le Royaume-Uni et Singapour, selon le rapport de SWIFT du 16 novembre.  
  • Si Hong Kong, le Royaume-Uni et Singapour ont toujours été des piliers du commerce en yuan, la Russie est un nouvel acteur.
  • En octobre, la Russie représentait 3,3% des paiements internationaux utilisant le yuan, selon Swift. Hong Kong, région administrative spéciale de la Chine, représentait 72% des paiements effectués avec la devise chinoise et le Royaume-Uni représentait environ 5,5% du total des transactions.
  • Les données publiées par la Bourse de Moscou montrent également un approfondissement des liens entre la Chine et la Russie. Les échanges yuan-rouble ont atteint en moyenne près de 9 milliards de yuans, soit 1,25 milliard de dollars, chaque jour en octobre, selon une analyse de Reuters. Auparavant, ils dépassaient rarement la barre du milliard de yuans sur une semaine entière.

Le contexte : La guerre en Ukraine a provoqué une série de sanctions, notamment un accès plus compliqué au dollar américain. Le yuan voit sa part dans les échanges internationaux augmenter.

  • La Russie a vu son l’accès au dollar américain et à l’euro être fortement réduit à la suite de l’invasion de l’Ukraine.
  • Le yuan chinois était la cinquième devise la plus utilisée pour les paiements mondiaux en octobre 2022. Il représente 2,1% des payements dans le monde. Une hausse par rapport au 1,7% d’octobre 2020.
  • Le dollar américain domine toujours les échanges. 42 % des paiements mondiaux ont été effectués avec cette devise en octobre 2022 contre 35% pour l’euro. Le roi dollar a encore de beaux jours devant lui.
L’indice mondial des devises, une « mesure relative du rôle mondial d’une devise, comparé aux autres ».
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20