Room service : un robot-majordome vous apportera votre commande dans votre chambre d’hôtel

La prochaine fois que vousréserverez un service de chambre dans un hôtel, il se pourrait quece soit un robot qui s’en charge. Dans plusieurs pays, les hôtelsemploient maintenant des robots pour des tâches répétitives tellesque les livraisons pour le service de chambre, le divertissement desclients ou encore pour la gestion des directives.   Les hôtels se ruent surla robotique afin d’améliorer l’expérience des clients et accroîtreleur efficacité. Dorénavant, le personnel automatisé est capabled’exercer toute une série de fonctions telles que se charger decommandes ou encore aider le client à retrouver son chemin

L’hôtel Aloft Cupertinodans la Silicon Valley a été le premier établissement auxEtats-Unis à utiliser le robot-majordome Savioke en 2014. Ce robot,dénommé « Botlr », d’un mètre de haut, se charge maintenantdes livraisons dans cet hôtel. Il utilise des capteurs multiples,des caméras 3D ainsi que le Wi-Fi pour faire par exemple fonctionnerles ascenseurs.

Économie de temps

Depuis lors, d’autreshôtels ont pris le relais. Le H Hotel de Los Angeles utilise unrobot nommé « Hannah ». Depuis que cet hôtel a ouverten octobre, Hannah a déjà réalisé 610 livraisons à la réceptionet 42 livraisons en chambre. Au total, ce robot a parcouru 80 kmdepuis trois mois.

« Ce robot nouspermet d’économiser beaucoup de temps pour notre équipe carpersonne ne doit quitter son poste pour faire une livraison »,explique Tifanny Jassel au NY Times, responsable de l’hôtel. Hannah voyage àprès de 3 km/h et est équipée d’un compartiment pour transporterdes articles que les clients doivent déverrouiller en tapant un codesur un écran tactile.

Le Sheraton de Los Angelesqui ouvrira le mois prochain, emploiera le désormais célèbre robothumanoïde Pepper de SoftBank Robotics. Pepper aidera le personnel enréalisant des fonctions répétitives telles que accueillir lesclients, diffuser des instructions ou répondre à des questionsspécifiques à l’aide d’une technologie similaire à celle d’Alexa,l’assistant vocal d’Amazon. Ce robot d’un peu plus d’un mètreutilise en outre la reconnaissance faciale afin de discerner le sexe,l’âge approximatif et l’humeur du client.

Le Royal Sonesta de Bostonemploie quant à lui un robot développé par Double Robotics. Cettemachine réalise des visites guidées et assiste à des réunionspour les clients qui ne peuvent être présents en personne et leurpermette de se connecter à distance via une application. Lesutilisateurs peuvent ainsi contrôler les mouvements du robot,visionner la réunion à l’aide de caméras et communiquer via unécran de tablette.

Enfin, à New York, leWestin Buffalo utilise un robot dans ses installations dédiées aubien-être.