Réunion d’urgence de la BCE pour désamorcer la crise de la dette souveraine en Europe du Sud

Les décideurs de la Banque centrale européenne se réuniront aujourd’hui de manière inattendue pour discuter des récentes turbulences sur les marchés des obligations d’État, rapportent plusieurs agences de presse.

Depuis la réunion de la BCE de jeudi dernier, les intérêts des obligations d’État italiennes et espagnoles augmentent nettement plus vite que les taux allemands. Cela indique que les investisseurs ne considèrent plus la zone euro comme un tout et perdent confiance dans des pays comme l’Italie et l’Espagne. Cela rappelle inévitablement la crise de l’euro d’il y a plus de dix ans.

Spreads

La semaine dernière, Christine Lagarde, présidente de la BCE, avait déclaré que la banque centrale interviendrait par le biais de transactions obligataires ciblées si la zone euro venait à se fragmenter.

Dans une première réaction à la fuite de l’information, les spreads sur les obligations d’État italiennes et espagnoles ont diminué. Il s’agit des écarts de taux d’intérêt avec le pays de référence, l’Allemagne, qui est considéré comme le pays le plus sûr de la zone euro.

(OD)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20