Rapport : « Un jour, il sera absolument interdit à l’humanité de conduire »

A terme, personne ne sera autorisé à conduire une voiture. Les chercheurs notent que d’ici trois ans seulement, les voitures autonomes seront plus sûres que les voitures avec un conducteur humain.

Selon le rapport, cette technologie connaîtra ensuite une croissance annuelle moyenne de 30 %. Avant le milieu de ce siècle, les voitures autonomes seront en mesure de répondre au besoin mondial de mobilité sans accident, selon IDTechEx.

À ce moment-là, selon les chercheurs, il n’y aura plus aucune raison d’autoriser des personnes à prendre le volant.

Sécurité

« L’utilisation des voitures est restreinte depuis un certain temps déjà », expliquent les chercheurs. « Cela comprend l’introduction de limitations de vitesse et de ceintures de sécurité, ainsi que la création de zones de marche et de pistes cyclables dans les centres-villes. L’utilisation des téléphones portables dans les voitures a également été restreinte. »

« Ces mesures doivent protéger la population contre d’éventuels dangers. À terme, la conduite manuelle serait également totalement interdite sur la voie publique dans l’intérêt de la sécurité. La conduite manuelle ne disparaîtra pas complètement, mais sera réservée aux circuits de course et à d’autres circonstances particulières. »

« L’hypothèse est que la mobilité autonome sauvera des vies », affirment les chercheurs. « Ceux qui n’utiliseraient pas cette technologie se rendraient coupables de négligence criminelle. Les conducteurs autonomes se comportent mieux dans le trafic que les conducteurs humains. Il est donc logique que les conducteurs humains soient un jour interdits de conduite. »

« Les conducteurs autonomes sont constamment en alerte et ne sont jamais distraits par les téléphones portables, les autres conducteurs ou d’autres choses qui peuvent capter l’attention d’un humain », soulignent les chercheurs.

« Les véhicules autonomes seront connectés à des réseaux mobiles innovants et recevront plus d’informations sur leur environnement que les conducteurs humains ne pourront jamais remarquer ou traiter. »

Sans erreur

« Ce n’est pas pour rien que les ordinateurs ont pris une grande place dans la vie quotidienne. Ces dispositifs peuvent traiter plus de données qu’un être humain. En outre, ils travaillent plus rapidement et ne font pas d’erreurs. Bien entendu, la qualité de la technologie doit être garantie.

« Si la croissance prévue de la mobilité autonome se poursuit, dans vingt-cinq ans, les véhicules autonomes seront en mesure de répondre à la demande totale de mobilité des États-Unis – trois mille milliards de kilomètres – sans un seul incident », souligne le rapport.

« D’ici le milieu du siècle, les voitures à conduite autonome pourraient répondre aux besoins de transport mondiaux avec moins d’une collision par an. Les humains, quant à eux, causent chaque année des millions de blessures et des centaines de milliers de décès dans les accidents de la route. »

« La conclusion logique sera que la conduite par des humains sera interdite. »

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés