Marchés:
Chargement en cours…

MARDI 22 SEP

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Qui est Kamala Harris, la colistière de Joe Biden ?

Logo Business AM
Politique

12/08/2020 | Baptiste Lambert | 8 min de lecture

EPA-EFE/MICHAEL REYNOLDS

La sénatrice Kamala Harris (55 ans) sera candidate à la vice-présidence sous la bannière démocrate. Choisie hier soir par Joe Biden, elle n’est que la 3e femme à concourir à ce poste.

Harris était elle-même candidate à l’investiture présidentielle du Parti démocrate, mais elle est sortie de la course le 3 décembre 2019. Au cours des débats, un affrontement féroce a éclaté entre Biden la Californienne, lorsqu’elle a accusé ce dernier d’avoir signé, en son temps, des accords avec des politiciens qui cherchaient à séparer les blancs et les noirs.

Kamala Harris se verra désormais offrir la vice-présidence par Biden, si le démocrate bat le président Trump le 3 novembre prochain bien sûr.

Procureure, sénatrice, vice-présidente ?

Kamala Harris est la fille d’immigrants de Jamaïque et d’Inde. En 2003, elle a été élue procureure du district de la ville de San Francisco. En 2011, elle est devenue procureure générale de l’État de Californie. Elle a été réélue en 2014 et est restée en place jusqu’en janvier 2017. Harris était à la fois la première femme afro-américaine de Californie et la première procureure générale des États-Unis d’origine asiatique.

Joe Biden / Kamala Harris. – Isopix

En 2014, elle a brièvement tenté de devenir procureure générale dans la deuxième administration Obama, mais a finalement dû abandonner pour laisser place à Loretta Lynch.

Elle a ensuite été élue sénatrice de l’État de Californie en novembre 2016, poste qu’elle occupe depuis janvier 2017. Harris est la seule femme noire au Sénat des États-Unis. Elle est connue pour ses positions pro-immigration et anti-Trump.

Harris est mariée à l’avocat d’Hollywood Doug Emhoff depuis 2014. Elle a deux enfants d’un précédent mariage, mais Kamala Harris elle-même n’a pas d’enfants.

Alors que les gens ne votent pas pour un vice-président, l’importance du choix de Biden ne peut guère être sous-estimée: Biden veut être ‘un candidat de transition’ qui peut terminer au moins un mandat, et ensuite ouvrir la voie à une nouvelle génération de dirigeants démocrates.

À 77 ans, l’ancien sénateur du Delaware serait le plus vieux président de tous les temps. En cas de décès ou de démission, sa vice-présidente conduirait le pays aux prochaines élections. Dans ce cas, Kamala Harris deviendrait la première femme présidente des États-Unis. Elle est la troisième femme candidate à la vice-présidence après Geraldine Ferraro (1984) et Sarah Palin (2008), qui ont toutes deux échoué.

Faits marquants

Les républicains n’ont pas hésité à s’attaquer à la colistière dès l’annonce du choix de Biden. En tir groupé, l’ancien maire de New York, Rudy Guliani, a rappelé qu’en avril 2019 Kamala Harris disait ‘croire les accusatrices et leurs récits’ à l’encontre de Joe Biden, après plusieurs comportements à caractère sexuel déplacés, comme des attouchements.

Eric Trump a lui repartagé un simple moment d’humiliation quand elle était candidate à l’investiture présidentielle: ‘Quand Kamala Harris demande à l’assistance si elle souhaite la voir présidente. La réponse est non’.

Quant à Donald Trump, son équipe de campagne n’aura pas tardé à préparer un clip assez sommaire qui liste tous les ‘méfaits’ de la candidate ‘de la gauche radicale’ qui a voté ‘pour des trillions de nouvelles taxes’. Du Trump tout craché dans le texte.

Harris pourra rétorquer que le président lui a déjà fait don de plusieurs milliers de dollars quand elle était candidate au poste de procureure générale de Californie.

Quels sont les avantages du choix de Biden?

La sénatrice californienne était elle-même candidate, ce qui signifie qu’elle a de l’expérience sur la scène nationale. C’est une femme et elle est noire, ce qui est un plus en pleine période de Black Lives Matter. Une série de personnalités noires ont d’ailleurs écrit une lettre ouverte à Joe Biden pour qu’il choisisse une candidate noire. Harris a également un lien personnel avec la famille Biden. Elle était une amie de Beau Biden, le fils de Joe Biden, décédé en 2016. Harris est également une collectrice de fonds renommée.

Elle a le verbe acerbe. En tant qu’ancienne procureure, elle a la réputation d’être tranchante et jamais à court d’arguments. Elle a récemment mis le procureur général William Barr sur la touche. Mais c’est la façon dont elle a interrogé Brett Kavanaugh – alors encore juge de la Cour suprême – qui aura marqué les esprits. Lors d’un débat prévu le 7 octobre prochain avec le vice-président de Trump, Mike Pence, Harris ne se fera pas écraser, c’est une quasi-certitude.

Quels sont les inconvénients du choix de Biden?

Kamala Harris ne fait pas nécessairement partie de la gauche progressiste du parti démocrate, où des personnalités comme Elizabeth Warren et Bernie Sanders auraient pu séduire de grands groupes d’électeurs. Harris ne donne certainement pas non plus à Biden un avantage régional. L’État de Californie est de toute façon un bastion démocratique.

Mais le plus gros inconvénient de Harris est son passé de procureure de Californie et de San Francisco. Sous son règne, selon les critiques, trop de Noirs américains se seraient retrouvés derrière les barreaux. Son passé controversé et sa réputation sévère contre le crime peuvent donc lui jouer un mauvais tour.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    31.016.799
  • Nombre
    de décès
    960.634
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    102.295
  • Nombre
    de décès
    9.948
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks