Marchés:
Chargement en cours…

VENDREDI 30 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Qui de Trump ou Biden est le moins sénile ? L’Amérique s’interroge…

Logo Business AM
Politique

02/07/2020 | Dominique Dewitte | 8 min de lecture

Donald Trump en Joe Biden. - EPA

Depuis plus d’une semaine, une vidéo peu flatteuse circule sur les réseaux sociaux.On y voit le candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden s’adresser à un groupe de personnes et suggérant que 120 millions de personnes sont mortes de Covid-19 aux États-Unis. Sur un enregistrement audio de la même conversation, on peut entendre que Biden corrige immédiatement cette erreur et parle de 120 000. Mais pour ses adversaires, cette énième ‘gaffe’ était trop belle que pour la laisser passer. ‘Biden est sénile, il ne sait plus ce qu’il dit’.

Une autre vidéo montre le président Trump en mauvaise posture après avoir prononcé un discours à l’académie militaire de West Point. De quoi lire dans la presse le lendemain qu’il est sans doute malade. On lui reproche également de ne pas savoir tenir son verre d’eau à deux mains. Les deux hommes, qui concourront pour la présidence américaine en novembre prochain, entrent maintenant eux-mêmes dans le débat. Tous deux tentent de remettre en question la capacité cognitive de leur adversaire.

L’Amérique est devenue une gérontocratie

L’Amérique est une gérontocratie. Le président américain Trump vient d’avoir 74 ans. Son challenger Joe Biden a 77 ans. Mitch McConnell, président du Sénat américain, a 79 ans. Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, a 80 ans. Enfin, Bernie Sanders, l’homme qui a finalement dû donner un coup de pouce à Biden, a 78 ans.

Dans ce contexte, les deux candidats commencent à comprendre que leurs capacités cognitives sont de plus en plus remises en question. Et ils en jouent.

Biden doit-il être testé régulièrement?

Ces derniers jours, plusieurs médias américains ont rapporté que la Russie aurait payé des combattants afghans pour tuer des soldats américains. Et Trump en était apparemment conscient, mais n’aurait pris aucune mesure.

Trump lui-même nie avoir été informé par ses services de sécurité, tandis que les mêmes services affirment avoir transmis les informations au président. Le président est connu pour ne pas aimer la lecture. Ou comment un fait géopolitique majeur se transforme en un questionnement sur ses capacités.

Biden a répondu mardi en déclarant que ‘le président ne semble pas comprendre cognitivement ce qui se passe’. Ce qui a mené un journaliste à lui poser la question suivante: subissez-vous des tests cognitifs? ‘J’ai été testé et je le serai régulièrement’, a répondu l’ancien vice-président. Il a ajouté: ‘Je suis impatient de comparer ma capacité cognitive à celle de l’homme à qui je dois faire face’. Ce à quoi le camp de Trump a répondu sur Twitter: ‘Où sont les résultats de ces tests et pourquoi Biden devrait-il être testé si souvent?’

L’âge a rarement été un problème

L’Amérique a eu des présidents assez jeunes pendant plus de deux décennies avec Bill Clinton (46 ans lors de la première élection), George W. Bush (54) et Barack Obama (47). Le plus jeune président américain était John F. Kennedy, qui avait 43 ans lorsqu’il a pris ses fonctions. Donald Trump était le plus ancien président américain de tous les temps lorsqu’il a pris ses fonctions à 70 ans. Si Biden réussit son pari en novembre, il aura 81 ans à la fin de son premier mandat.

Être galant est dépassé

Comparer les âges n’a pas de sens. L’évolution nous fait vieillir et beaucoup d’entre nous restent actifs plus longtemps. Lorsqu’on a demandé à Bill Clinton lors de sa campagne de réélection si l’âge de son adversaire Bob Dole – qui avait 73 ans à l’époque et donc plus jeune que Trump aujourd’hui – était un problème, Clinton a immédiatement trouvé une réponse galante: ‘Ce n’est pas l’âge de Bob Dole qui m’inquiète, c’est l’âge de ses idées qui m’inquiète.’

L’âge a donc rarement été un problème lors des campagnes précédentes. C’est maintenant complètement différent. Les deux candidats ont fait plusieurs déclarations troublantes au cours des derniers mois, ce qui pourrait soulever des questions. Lorsque Trump a été questionné la semaine dernière sur ses projets pour un second mandat, sa réponse fut pour le moins confuse. Biden – qui a vaincu le bégaiement quand il était jeune homme – est connu depuis longtemps pour ses dérapages. Quiconque tape sur Google ‘Biden gaffes’ pourra s’en rendre compte.

Un autre facteur à considérer est le fait que Biden et Trump sont tous deux des personnalités publiques depuis les années 1980. Beaucoup de gens ont connu les deux quand ils étaient jeunes. Ce n’est pas un problème en soi. Beaucoup de gens sont productifs et ont l’esprit vif jusqu’à leurs quatre-vingts, voire quatre-vingt-dix. Mais aucun des deux n’est vu comme du sang neuf, c’est une certitude.

Jimmy Carter (95) plaide pour une limite d’âge

Jimmy Carter a été élu président à l’âge de 52 ans et a maintenant 95 ans. Il préconise une limite d’âge. ‘Si j’avais 15 ans de moins aujourd’hui, donc 80, je ne pense pas que je pourrais faire ce que j’ai fait quand j’étais président.’

Carter rejoint un groupe croissant de personnes qui suggèrent qu’une limite d’âge bénéficierait à la présidence. ‘Vous devriez être en mesure de passer immédiatement d’un sujet à un autre, de vous concentrer sur chaque sujet, puis de lier de manière convaincante tous les sujets.’

La pertinence de la déclaration de cet homme de 95 ans ne peut guère être surestimée dans le contexte actuel.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    45.011.246
  • Nombre
    de décès
    1.180.948
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    392.258
  • Nombre
    de décès
    11.308
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour