Quels sont les pays européens où les transports en commun sont les plus verts ?

Le secteur européen des transports semble être en bonne voie pour atteindre ses objectifs climatiques. C’est ce qui ressort d’un rapport d’Eurostat, l’office européen des statistiques, qui note qu’en 2020, 10,2% de l’énergie utilisée par les transports dans l’Union européenne provenait de sources renouvelables.

Cela signifie que le secteur est resté au-dessus de l’objectif de 10% qui avait été fixé. L’utilisation accrue du biodiesel, du biométhane et de l’électricité renouvelable, entre autres, constitue une avancée significative.

La Suède de très loin en tête

Eurostat note que la part moyenne des sources renouvelables dans le secteur européen des transports augmente progressivement. Il y a 17 ans, le niveau n’était que de 1,6%. Les chercheurs notent également que douze États membres de l’Union européenne ont réussi à atteindre l’objectif.

La Suède atteint le niveau le plus élevé de toute l’Europe. En effet, il y a deux ans, les transports suédois ont tiré 31,9% de leur énergie de sources renouvelables. Une bonne performance attribuée à l’utilisation intensive des biocarburants.

« Le gouvernement suédois soutient les investissements dans la production de biométhane durable et dans l’infrastructure de ravitaillement », indique Eurostat.  » En outre, l’achat de véhicules fonctionnant au gaz renouvelable est également encouragé. Une politique environnementale stricte est également appliquée dans les villes, de nombreuses zones n’étant accessibles qu’aux voitures à faible niveau d’émissions. »

« Des réductions fiscales sont également proposées pour l’achat de biométhane. Cela permet aux utilisateurs de continuer à opter pour un carburant durable et renouvelable. Par conséquent, 95% de la consommation de méthane en Suède provient de sources renouvelables. C’est le plus haut niveau dans le monde entier. »

Progression quasiment partout

La Finlande arrive en deuxième position avec un score de 13,4%, suivie des Pays-Bas et du Luxembourg (12,6%).

La Grèce, en revanche, doit encore faire les plus gros efforts pour atteindre les objectifs. Le secteur grec des transports a utilisé des sources durables pour à peine 5,3% de sa consommation d’énergie. Juste devant, on retrouve la Lituanie (5,5%). En Lettonie, en Croatie et en Pologne également, la part reste inférieure à 7%. La Belgique obtient un score de 11%.

Eurostat

Les chercheurs notent que, dans presque tous les pays, les transports ont fait davantage appel aux sources renouvelables que l’année précédente. La Finlande, en revanche, a dû faire état d’une baisse de 0,9 point de pourcentage, tandis que la France a enregistré un statu quo, à 9,2%, en dessous de la moyenne européenne.

La croissance la plus forte a été enregistrée en Estonie, où la part des sources renouvelables a augmenté de 5,9 points de pourcentage. Suivent le Luxembourg (4,2 points en plus), la Belgique (4,2) et Chypre (4,1).

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20