4 caractéristiques qui peuvent prédire que vous seriez un bon CEO

Si vous aspirez à diriger une entreprise un jour, vous savez sans doute qu’il faut certaines qualités pour faire un bon CEO. Voici les clefs du succès.

Prendre la tête d’une entreprise demande beaucoup de compétences. Mais avant de vous lancer, vous pouvez déjà savoir si vous possédez les qualités nécessaires pour devenir un bon CEO. Selon une étude menée par Steven N. Kaplan de la Chicago Booth School of Business et de Morten Sorensen de la Copenhagen Business School il y a quatre caractéristiques clefs pour devenir un bon chef d’entreprise.

Ces quatre caractéristiques se basent sur une analyse de 2.600 entrevues avec des candidats à des hauts postes (comme CEO, directeur des finances et directeur de l’exploitation). Les candidats ont été évalués sur 30 traits de caractère différents au cours d’entrevues de quatre heures. Et les chercheurs ont rassemblé ces 30 traits dans quatre groupes de caractéristiques que voici:

1. La capacité générale

C’est le talent global, ou votre score sur l’ensemble des 30 traits. Un CEO doit exceller dans tous les domaines mais il doit spécifiquement avoir une bonne capacité à anticiper afin de voir venir les obstacles, ou les changements de la société qui pourraient influencer son activité. Il doit également être intrépide, non pas foncer la tête en avant mais avoir une bonne dose de courage pour se lancer et oser. Il doit aussi savoir bâtir une équipe. En effet, une société n’est rien sans une bonne équipe pour la faire tourner. Et pour ce faire, il doit savoir bien manager les gens et installer une atmosphère de bien-être dans son entreprise.

2. La capacité d’exécution

La capacité d’exécution est en fait la capacité à faire avancer les choses, à être efficace mais aussi proactif. Vous devez être capable de regarder vers l’avant et de mettre de nouvelles choses en place très rapidement. Vous devez également insuffler cette capacité d’exécution à votre équipe. La clef est d’avoir une équipe très mobile ou chacun sait précisément quelle tâche il doit accomplir. Nommer un responsable par mission peut être une bonne idée.

3. Le charisme

Vous devez être persuasif et enthousiaste. C’est très important surtout pour diriger votre équipe. Quand vous exposez une stratégie vous devez parvenir à convaincre vos associés ou votre équipe. Ils doivent sortir de réunion persuadés du bien-fondé de vos décisions car s’ils n’y croient pas ils seront nettement moins efficace. Vous devez également également souffler un vent d’optimisme dans votre entreprise, la morosité ambiante n’aide pas à la productivité et forme vite un cercle vicieux qui découragera tous les gens autour de vous. Alors fixez des objectifs réalisables, insufflez un vent d’énergie pour les atteindre et n’hésitez pas à féliciter votre équipe lorsqu’elle parvient à ces objectifs.

4. Les compétences stratégiques

Les compétences stratégiques se définissent par la créativité et la pensée globale qui consiste à voir tous les éléments en même temps comme si vous aviez une vision panoramique de votre entreprise. D’un coup d’œil vous voyez tout: des choses les plus flagrantes aux petits détails. Cela vous permet de toujours savoir où vous allez.

Il faut aussi noter que les candidats pour les postes de CEO ont obtenu de faibles résultats au niveau des compétences interpersonnelles, qui jugent l’écoute ou encore comment traiter les gens avec respect. En d’autres termes, les leaders qui ont la capacité de faire avancer les choses ne sont pas nécessairement les plus agréables. Kaplan a d’ailleurs cité Steve Jobs comme un exemple. Il était très performant mais mauvais au niveau des compétences interpersonnelles: il a amené Apple très loin mais il était connu pour crier et critiquer les employés.

Vous voulez devenir manager? Nous avons des conseils pour vous!