Les marchés:
Markten inladen...

JEUDI 06 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Quand pourrez-vous concrètement sortir d’Europe ?

Logo Business AM
Crise du coronavirus

02/07/2020 | Kathy De Schrijver | 6 min de lecture

Mardi soir, les États membres de l’Union européenne ont convenu d’une liste de 14 pays sûrs du point de vue de la pandémie de coronavirus. En principe, les habitants de ces pays peuvent venir en Europe et nous pouvons nous rendre chez eux. Sauf qu’en Belgique, les autorisations ne sont pas encore d’actualité.

La liste établie mardi dernier n’est pour l’instant qu’une recommandation. Chaque pays reste souverain de ses décisions concernant l’ouverture ou non de ses frontières. Les gouvernements nationaux peuvent donc décider quelles nationalités parmi la liste des États acceptés pourront entrer sur le territoire et à partir de quand ce sera le cas.

La Belgique peut choisir de ne pas appliquer stricto sensu la recommandation et de prendre un peu de temps pour réfléchir sur cette décision qui peut être lourde de conséquences. En effet, rouvrir les frontières à de nouvelles personnes, c’est risquer que des personnes infectées viennent raviver l’épidémie, actuellement sous contrôle en Belgique. Les 14 pays ont été cependant choisis sur des critères épidémiologiques et n’ont donc que très peu de nouveaux cas.

Selon le site du gouvernement, les restrictions de voyage en dehors de l’Union européenne restent de vigueur. Cela signifie que les voyages ‘non essentiels’ restent interdits, et ce au moins jusqu’au 7 juillet. En outre, les autorités belges ont précisé au journal le Soir que la décision se fera en deux temps : d’abord, qui peut entrer dans le pays, et ensuite où pourront aller les Belges. Cette deuxième étape doit en effet se faire en discussion avec les pays de destination.

Pour rappel, les 14 pays sont : l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Maroc, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay. À quoi s’ajoutent les 4 cités-États européennes (Andorre, Saint-Marin, Monaco et le Vatican).

Pays fermés

Même si les 27 États membres de l’UE ouvrent leurs frontières, la réciprocité n’est pas obligatoire. Pratiquement tous les pays cités ci-dessus interdisent toujours l’entrée de voyageurs étrangers, sauf en cas de raison essentielle.

  • L’Australie n’ouvrira pas ses frontières avant 2021.
  • Le Canada et le Japon ont annoncé que les restrictions de voyage seraient maintenues au moins jusqu’au 31 juillet.
  • La Thaïlande n’a pas donné de date pour l’ouverture de ses frontières, mais selon Prakit Saiporn, directeur marketing de l’Office national du tourisme de Thaïlande, les ressortissants étrangers seront acceptés dès la signature d’un accord bilatéral. À voir maintenant si l’Union européenne a prévu d’en demander un.
  • La Tunisie a classé les pays selon leur risque épidémiologique. La Belgique est classée actuellement sur la liste rouge. Cela signifie que seuls les résidents tunisiens peuvent rentrer chez eux en respectant des mesures strictes de dépistage. Tant que notre pays n’est pas sur la liste verte, les voyages resteront très limités.
  • Le Monténégro n’accepte des voyageurs belges que pour des raisons essentielles. La Belgique reste, selon lui, un pays avec un taux de contamination trop important.
  • L’Algérie, la Géorgie, le Maroc, la Nouvelle-Zélande et l’Uruguay gardent leurs frontières fermées jusqu’à nouvel ordre.
  • La Corée du Sud a suspendu la délivrance de visa jusqu’à nouvel ordre.
  • Le Rwanda accepte les touristes arrivés via un vol charter, mais un test négatif au covid-19 doit pouvoir être présenté.
  • La Serbie ouvre progressivement ses frontières aux étrangers.

L’Union européenne a ajouté un 15e pays à la liste, la Chine, mais seulement en cas de réciprocité. À l’heure actuelle, le gouvernement belge ne semble pas encore prendre en compte cette possibilité. Seuls les 14 pays officiels de la liste sont sur la table des discussions.

Pour plus d’informations sur les voyages à l’étranger, consulter le site du ministère des affaires étrangères, diplomatie.belgium.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks