Les marchés:
Markten inladen...

VENDREDI 10 JUIL

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Quand l’industrie de l’armement se met… au Greenwashing

Logo Business AM
Business

31/05/2020 | Kathy De Schrijver | 3 min de lecture

(Pixabay)

De nombreuses entreprises marchandes tentent de surfer sur la préoccupation croissante contre le réchauffement climatique. Et maintenant, c’est même au tour du secteur de l’armement de se lancer dans le marketing eco-friendly pour faire augmenter ses ventes.

On n’y pense pas forcément, mais l’armement est très polluant. Les véhicules de guerre, avions, bateaux ou autres tanks consomment énormément et rejettent une grande quantité de gaz polluants. Tandis que les missiles et les balles produisent énormément de déchets. Une étude de l’Université Brown (Rhode Island) a démontré que l’armée américaine produisait plus de CO2 que certains pays tels que le Portugal ou la Suède.

VICE et Unearthed ont eu accès aux documents des plus grandes industries de l’armement. Et chacune d’entre elles semble voir dans les armes ‘plus vertes’ une nouvelle opportunité financière.

Les idées fusent pour tenter de réduire l’impact écologique de cette industrie. Lockheed Martin veut construire des sous-marins fonctionnant à l’énergie solaire, via sa filiale Ocean Aero. Raytheon investit dans un laser hyper puissant capable de détruire un drone en quelques secondes. Le gouvernement britannique est quant à lui à la recherche de munitions avec moins de plastiques et de déchets.

Si ces solutions peuvent séduire certains pays soucieux de la planète, elles n’auront sans doute aucun impact sur l’une des plus grandes armées du monde. Car aujourd’hui, la cause écologique n’intéresse que très peu les autorités américaines.

Augmentation des conflits

Le changement climatique n’est pas qu’une opportunité de se démarquer avec un marketing ‘vert’, mais c’est aussi l’occasion de vendre plus. En effet, selon l’UNESCO, la raréfaction des ressources liée au réchauffement climatique va générer de plus en plus de tensions dans le monde qui pourront éclater en conflits armés. Une augmentation des conflits signifie évidemment une augmentation la demande en armement.

Si les entreprises d’armement en sont bien conscientes, elles tentent pour le moment de concentrer leur marketing sur des solutions pour le bien commun. Ainsi, Lockheed Martin travaille à la surveillance du climat en collaboration avec plusieurs gouvernements. D’autres entreprises imaginent déjà une demande accrue en équipement pour les missions humanitaires.

Ce réchauffement climatique serait finalement du pain béni pour le secteur, quelle que soit l’évolution du monde à l’avenir.

Source: Korii


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks