Markten:
Markten inladen...

JEUDI 13 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Voici le classement actualisé des plus gros exportateurs d’armes

Logo Business AM
Business

09/03/2020 | Baptiste Lambert | 7 min de lecture

L'armée saoudienne fait une démonstration de force au Yémen, en 2016 déjà -EPA/STR

L’Institut international de recherche sur la paix (SIPRI), basé à Stockholm, a dressé un nouveau bilan sur la vente des armes majeures dans le monde. La France prend la 3e place loin derrière les États-Unis et la Russie. La Belgique reste elle un acteur secondaire, même si ses ventes provoquent régulièrement la polémique.

Le rapport de SIPRI s’étend de 2015 à 2019. Globalement, les ventes d’armes ont augmenté de 5,5% dans le monde par rapport à la période 2010-2014.

Les pays qui ont vu leurs ventes le plus progresser sont les États-Unis (23%) et la France (72% !). Soit quelque 36% de parts de marché mondial pour les premiers et 7,9% pour les seconds. Les États-Unis règnent sans partage: leurs ventes dépassent de 76% les ventes de la Russie (21% du total), 2e pays exportateur. L’Allemagne et la Chine complètent le top 5.

Sans surprise, c’est au Moyen-Orient que les importations ont le plus flambé (61%). La région a importé 35% du total mondial au cours des 5 dernières années. L’Arabie saoudite est devenue le plus grand importateur d’armes devant l’Inde, son volume a explosé de 130% au contraire de l’Inde (-32%) et du Pakistan (-39%).

Concernant la France, ses exportations étaient surtout destinées à l’Égypte, le Qatar et l’Inde.

Les armes concernées par ce rapport sont les avions, les systèmes de défense aérienne, les armes contre les sous-marins, les véhicules armés, l’artillerie, les moteurs, les missiles, les capteurs, les satellites, les vaisseaux marins et autres grosses munitions.

Le top 10 (2015-2019)

Rang 2015-2019Rang 2014-2018Fournisseurs201520162017201820192015-2019
11Etats-Unis9963*985512050104141075253034
22Russie5990684160156506471830069
33France1995204123671773336811544
44Allemagne176625141982107111858518
55Chine179923721346114014238080
66Royaume-uni1179137612256999725451
77Espagne1163471820102510614539
88Israël720139211956553694331
99Italie6766187935554913134
1011Corée du Sud10147975110666883085

*en millions de TIVs

En Belgique

Dans ce classement établi par SIPRI, la Belgique prend la 34e position sur la période 2015-2019 alors qu’elle était encore 40e entre 2010 et 2014. La Belgique reste donc un acteur secondaire en termes d’armes majeures.

La vente d’armes, notamment wallonnes, fait l’objet de polémiques récurrentes, surtout vers l’Arabie saoudite qui est accusée de mener une guerre sans concession au Yémen avec de nombreuses victimes civiles. Ces pressions ont poussé récemment Elio Di Rupo, ministre-président de Wallonie, à faire cesser une partie des exportations wallonnes vers ce pays, concernant l’armée de l’air saoudienne. Insuffisant toutefois pour Amnesty.

2018 était une année record pour la Wallonie, expliquait en février dernier l’Echo, avec 950 millions d’euros de ventes d’armes (majeures et mineures) à l’étranger, dont 225 millions vers l’Arabie saoudite. Sur le site de SIPRI, on peut y trouver une commande de 111 tourelles pour tanks (105 mm), ordonnée en 2014 et livrée en 2019 via la société Cockerill (CMI). Parmi les autres pays importateurs, on retrouve l’Indonésie, mais aussi la France et les Etats-Unis.

L’industrie de l’armement représente plus de 4000 emplois directs et indirects dans le sud du pays (FN Herstal et Cockerill).

Conseil d’Etat

L’actualité liée aux ventes d’armes a rebondi ce lundi après-midi. Le Conseil d’État a émis un avis sur 17 licences d’exportation d’armes vers l’Arabie saoudite. Elles doivent cesser avec effet immédiat, rapporte la RTBF.

La FN, CMI et Meccar (Genappe) sont concernés. Outre les munitions et des pistolets de petits calibres, les tourelles pour tanks sont explicitement mentionnées. Le Conseil d’État a donc donné raison aux différentes associations qui s’étaient indignées de la décision de la Région wallonne en décembre dernier.

Lire aussi :

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | La citation du jour