Les purges au sein du Parti communiste chinois font craindre le pire à Taïwan

Alors que le rythme des hausses de tension s’est drastiquement accéléré autour du détroit de Taïwan, la nation insulaire se voit de plus en plus comme assiégée par une Chine continentale qui guette le moindre faux pas.

Pourquoi est-ce important ?

Si le différend entre les deux Chine, celle de Pékin et celle de Taipei, ne date pas d'hier, le régime communiste a durci le ton ces derniers temps et muscle son armée. Or le régime de plus en plus autocratique de Xi Jinping fait craindre une course à l'escalade.

L'actualité : après une année au nombre record d'épisodes de tensions, le ministre taïwanais des Affaires étrangères, Joseph Wu, craint que Pékin ne cherche "de nouveaux prétextes pour une future attaque."

  • Dans un entretien auprès du Guardian, le ministre confie ses craintes d'une tentative chinoise d'entrainer Taïwan dans un conflit ouvert en multipliant les provocations. Le nombre d'incursions chinoises dans les eaux et le ciel de Taïwan a été multiplié par cinq depuis
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20