Une première mondiale en Australie : les pédophiles ne pourront plus quitter le pays

Le parlement australien doit se prononcer le mois prochain sur un projet de loi qui empêcherait les Australiens condamnés pour pédophilie de quitter leur pays. Le gouvernement a déjà donné son approbation et si le Parlement en fait autant, il s’agira d’une première mondiale. La mesure vise à empêcher les pédophiles australiens de se rendre dans les pays vulnérables au tourisme sexuel impliquant des enfants, notamment en Asie. Le ministre de la Justice, Michael Keenan (photo), a parlé dans ce contexte de « crimes absolument horribles ».Si la loi est promulguée, elle pourrait affecter près de 20 000 personnes qui ont été condamnées pour pédophilie, ont purgé leur peine, mais demeurent sous surveillance. Ces personnes sont également enregistrées sur une liste de pédophiles.

3200 pédophiles cloués en Australie

Parmi les individus qui figurent sur cette liste, on compte 3 200 personnes condamnées à être sous surveillance à vie qui ne pourraient plus jamais obtenir de passeport dans le cas de la ratification de cette loi. En revanche, celles qui quitteraient cette liste pourraient être autorisées à voyager à l’étranger de nouveau.Près de 800 personnes condamnées pour des délits sexuels ont voyagé hors d’Australie en 2016.