Un programme cubain qui enseigne aux adultes à lire et à écrire fait le tour du monde

La semaine dernière, le Mouvement des Sans Terre du Brésil a annoncé avoir réussi à apprendre à lire et à écrire à 7 000 adultes dans l’Etat de Maranhão grâce à la méthode cubaine « Yo, sí puedo » (« Moi, je peux »), un programme d’alphabétisation.

La semaine dernière, le Mouvement des Sans Terre du Brésil a annoncé avoir réussi à apprendre à lire et à écrire à 7 000 adultes dans l’Etat de Maranhão grâce à la méthode cubaine « Yo, sí puedo » (« Moi, je peux »), un programme d’alphabétisation.

Ce programme sur 3 mois a déjà permis d’apprendre à lire et à écrire à des millions de personnes dans plus de 30 pays à travers le monde : en Bolivie, en Uruguay, au Nigeria, au Venezuela, en Espagne, en Australie… Et à Cuba bien sûr, le pays où il a été conçu, qui peut maintenant se targuer d’un taux d’alphabétisation de 99,8%.En 2006, l’institut qui a développé le programme a été récompensé par le Prix international d’alphabétisation de l’UNESCO pour son apport en faveur de l’avancement du « potentiel individuel et social par des méthodes d’enseignement innovantes » à travers le monde.

Plusieurs leçons en une

Cette méthode utilise des leçons vidéo préenregistrées, adaptées pour chaque pays, qui sont vues en classe avec un enseignant local et suivies d’exercices. Au-delà de l’alphabétisation, des thèmes importants sont abordés tels que la santé, le soin aux personnes âgées et la conservation de la nature.Le programme « Yo, si puedo » que Cuba exporte aujourd’hui est né suite à la campagne nationale d’alphabétisation de 1961 qui a permis à des centaines de milliers de Cubains d’apprendre à lire et à écrire dans les premières années de la révolution.