Les appartements à la côte belge redeviennent moins chers

Une enquête de Realo montre que le prix moyen d’un appartement dans les communes côtières belges a baissé de 0,67%.

Pourquoi est-ce important ?

Les fermetures lors de la crise du coronavirus ont permis aux gens de respirer un peu. Après, il y a eu une ruée vers les appartements côtiers, ce qui a fait monter les prix en flèche. Aujourd'hui, cette tempête semble se calmer.

Dans l’actu : pour ceux qui cherchent à acheter un appartement sur la côte, c’est le moment de jeter un œil au marché. Le prix moyen d’un appartement baisse.

  • La Flandre occidentale reste la province flamande la moins chère pour acheter une maison. Fin 2022, le mètre carré coûtait en moyenne 1.543 €, là où la moyenne pour l’ensemble de la Flandre s’élevait à 1.829 €.
  • La situation est différente pour les appartements. Ceux de Flandre occidentale font grimper la moyenne flamande.

Sortie du Covid

  • Il semble que la hausse des prix est terminée. Au dernier trimestre de 2022, on a constaté une réduction du prix moyen d’un appartement à la côte de 0,67%.
  • Dans le même temps, les appartements en Flandre occidentale intérieure sont devenus de plus en plus chers: +0,36 %.
  • « Aujourd’hui, nous ne voyons pratiquement aucune différence dans l’évolution des prix des appartements sur la côte par rapport au reste de la province », souligne Fabrice Luyckx, analyste de données chez Realo.
  • Ce n’est qu’à Knokke-Heist que les prix continuent d’augmenter, mais à un rythme beaucoup plus faible qu’au début de l’année. Les prix ont augmenté de 3% au cours du dernier trimestre. Sur l’ensemble de l’année 2022, ils ont augmenté de 17%.

Intérieur ouest-flamand

  • C’est à Courtrai que les prix des maisons ont le plus augmenté (jusqu’à 12%) en Flandre occidentale en 2022. En revanche, les prix des appartements n’ont pas suivi la même évolution. Ils ont même baissé de 1,76%.
  • C’est surtout à Roulers que les prix des appartements ont augmenté. Tout au long de l’année 2022, on a observé une hausse de 12%. Notons toutefois que, là aussi, la majeure partie de l’augmentation s’est produite pendant la première partie de l’année.

(OD)

Plus
Array
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20