Prévisions de croissance: ‘2021 débute sous les meilleurs auspices’

Photo by DPPA/Sipa USA/Isopix

L’économie belge pourrait progresser de 4,9% en 2021 si les mesures sanitaires restent temporaires, après s’être contractée de 6,3% en 2020, selon les prévisions de l’Institut de recherches économiques et sociales (Ires, UCLouvain) publiées jeudi. Cette reprise économique permettrait des créations d’emplois « modérées » malgré une légère hausse du chômage.

Pourtant soutenue au troisième trimestre 2020, la reprise de l’économie belge s’est interrompue durant les derniers mois de l’année dernière sous le coup des mesures de confinement introduites à cause de la recrudescence des contaminations au Covid-19, rappelle l’Ires.

Mais l’année 2021 a débuté « sous de meilleurs auspices » malgré une activité économique toujours perturbée, avec le début de la campagne de vaccination, des signes d’amélioration de l’environnement international et une confiance des ménages et des entreprises en hausse.

D’après les prévisions de l’institut, l’économie belge a progressé à un rythme d’environ 1% au premier trimestre de cette année mais la croissance devrait sensiblement ralentir au deuxième trimestre en raison du durcissement des mesures sanitaires. Si ces dernières restent temporaires et si la vaccination s’accélère les prochains mois, l’Ires prévoit ensuite une reprise plus soutenue en seconde partie d’année pour atteindre une croissance de 4,9% sur l’ensemble de 2021.

Selon ce scénario, l’emploi augmenterait par ailleurs d’environ 33.000 unités en 2021, tandis que le nombre de demandeurs d’emploi progresserait de 7.300 unités.

Pour en savoir plus: