Les marchés:
Markten inladen...

SAMEDI 28 MAR

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Pourquoi les places de concert sont aussi chères

Logo Business AM
Lifestyle

27/12/2019 | Audrey Duperron | 4 min de lecture

EPA-EFE/HAYOUNG JEON

Si vous appréciez de rencontrer vos stars lorsqu’elles passent en tournée près de chez vous, vous avez dû constater que les prix des billets de concert ont eu tendance à augmenter au cours des dernières années. Comment l’expliquer ?

En 2019, ce sont les Rolling Stones qui ont réalisé la tournée la plus lucrative de l’Amérique du Nord. Mick Jagger et ses acolytes ont empoché par moins de 177,8 millions de dollars en y donnant 16 concerts, rapporte le magazine spécialisé Pollstar.

La part du lion des revenus des artistes

Le prix élevé des billets (226,61 $ en moyenne) n’est pas étranger à cette rentabilité. Sur ces 10 dernières années, le prix moyen des billets des 100 plus grosses tournées de l’Amérique du Nord a augmenté de 55 %, et se rapproche des 100 $. Une place de concert, désormais, c’est cher, et les revenus des artistes par concert s’élèvent désormais à 958.000 $.

Plusieurs facteurs expliquent cette hausse. D’abord, les “lives” représentent désormais 75 % des revenus des musiciens, contre près de 30 % dans les années 1980/1990.

Cette évolution est partiellement imputable au piratage, qui a érodé les ventes d’albums au début du millénaire. Les artistes ont alors commencé à compter davantage sur les tournées.

Ce phénomène s’est accentué au cours des 10 dernières années, probablement à cause de la montée en puissance du streaming. Ce dernier représente désormais 80 % de la consommation musicale aux États-Unis. Comme il permet aux artistes de toucher plus de gens dans le monde plus rapidement, il améliore sensiblement la fréquentation des concerts… et donc leur rentabilité. 

Les artistes n’ont plus de scrupules

Car en parallèle, les billetteries ont aussi été optimisées, grâce aux nouvelles technologies. Celles-ci permettent d’éviter les achats massifs de places pour réaliser une marge sur leur revente. Grâce à ces innovations, les artistes se sont réapproprié des revenus qui s’évanouissaient jusqu’ici sur ce marché noir, dont la valeur est estimée à 10 milliards de dollars.

Enfin, les agents ont aussi contribué à l’inflation des billets. Ils ont en effet éliminé les scrupules que les stars pouvaient avoir par le passé. Beaucoup répugnaient à pratiquer des prix onéreux pour les places de concert. Elles redoutaient d’y gagner une réputation de profiteuses.

Il n’était pas non plus évident de savoir combien les fans étaient prêts à payer pour venir voir leurs artistes préférés en chair et en os. Désormais, les organisateurs de concerts fixent des tarifs variables (la “tarification dynamique”), et les places les plus proches de la scène, les plus convoitées, sont aussi beaucoup plus chères que les autres. Le programme Platinum de Live Nation, qui repose sur ce système, a ainsi permis aux artistes concernés de gagner 500 millions de dollars supplémentaires sur la période de 18 mois qui s’est achevée en juin.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks