Pourquoi Amazon Prime augmente sévèrement ses tarifs

Amazon Prime va devenir plus cher en Europe. Et pas qu’un peu. Le service de streaming suit la tendance générale de la hausse des prix.

Si vous êtes un utilisateur Amazon Prime, vous avez sans doute reçu un mail ce matin vous indiquant les nouveaux tarifs. En Belgique et en France, l’abonnement mensuel passera, à compter du 15 septembre, de 5,99 à 6,99 euros, et de 49 à 69,90 euros par an, soit une augmentation de 40%. Si vous vous sentez plumé, songez aux Anglais qui doivent désormais débourser 8,99 livres (environ 10,6 euros) par mois et 95 livres (environ 112 euros) par an.

La grande question est le pourquoi ? L’explication est double. Premièrement, comme vous le savez, Amazon Prime vous permet de vous faire livrer certains produits référencés gratuitement et rapidement. Le groupe assure devoir faire face à une « augmentation des frais d’expédition », notamment avec la hausse des prix du carburant, de l’énergie ou encore des frais d’emballage.

Streaming

Ensuite, il y a la forte concurrence qui met tout le secteur du streaming sous tension. Netflix, le leader incontesté, a perdu consécutivement 2 millions d’abonnés ces deux premiers trimestres et a augmenté ses prix en janvier dernier. Le service de streaming le plus populaire au monde tente de se diversifier et planche même sur un service d’abonnement moins cher mais avec pubs, ce qui est diamétralement opposé à sa philosophie de départ.

Amazon fait face à la même concurrence. Tout le monde connait Disney+ et Apple TV+, mais les grandes chaînes de média et studios ont aussi préparé leur contre-attaque depuis longtemps. HBO Max dispose par exemple de 77 millions d’abonnés, ce qui n’est plus insignifiant, même à côté des 200 millions d’abonnés d’Amazon, et des 220 millions de Netflix.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20