Pour aider l’Ukraine face à Poutine, le Sénat américain approuve à l’unanimité une mesure qui avait permis de battre Hitler

Alors que le matériel militaire et humanitaire commence à affluer vers l’Ukraine depuis différents pays, y compris européens, sous l’impulsion des États-Unis, le Sénat américain vient d’approuver – à l’unanimité – une mesure qui avait contribué à remporter la Seconde guerre mondiale. l’Oncle Sam se lance dans un nouveau Lend Lease qui lui permettra d’approvisionner constamment l’Ukraine en armes et en matériel.

Il était devenu rare de voir ainsi une assemblée américaine aussi unanime : le Sénat a adopté à l’unanimité, tard dans la journée de mercredi, une importante législation visant à relancer un programme datant de la Seconde Guerre mondiale, permettant au président Joe Biden d’envoyer plus efficacement des armes et d’autres fournitures à l’Ukraine pour l’aider à faire face à l’agression russe, rapporte Politico.

Une décision qui a soutenu les efforts de guerre face au nazisme

Les sénateurs américains se sont rapidement ralliés à cette proposition, connue sous le nom de « prêt-bail », alors que l’armée ukrainienne a prouvé qu’elle pouvait repousser les troupes russes qui bombardent les villes et villages ukrainiens depuis fin février. Le programme Prêt-Bail, créé pendant la Seconde Guerre mondiale, a changé la donne dans le conflit, car il permettait aux États-Unis de réapprovisionner rapidement les Alliés sans obstacles administratifs fastidieux.

Le programme Lend Lease (« Prêt-Bail » en français) à parmi aux États-Unis de fournir aux pays amis du matériel de guerre dès 1941 sans intervenir directement dans le conflit ; le texte de l’époque autorisait le Président des États-Unis à « vendre, céder, échanger, louer, ou doter par d’autres moyens » tout matériel de défense à tout gouvernement « dont le Président estime la défense vitale à la défense des États-Unis. » De 1941 à 1945, les aides américaines se sont élevées à 50,1 milliards de l’époque, majoritairement au profit de la Grande-Bretagne et de l’URSS, pour des contreparties minimes.

Lend Lease 2.0

Cette décision de rebâtir un plan aussi ambitieux que le Lend Lease de la Seconde Guerre mondiale témoigne d’un changement de perspective à Washington face à l’évolution du conflit. D’un côté, les révélations sur les exactions commises par les troupes russes ont convaincu beaucoup d’hésitants de la nécessité d’agir, et à l’international, des pays jusque-là attachés à leur neutralité telle que l’Inde ont condamné ces crimes de guerre.

De l’autre, depuis que les Ukrainiens sont passés à la contre-offensive et ont contraint à la retraite les troupes russes du front nord, leur victoire dans ce conflit semble réellement possible. L’enjeu principal des combats semble maintenant se porter sur le Donbas, vers lequel les deux camps vont probablement basculer leurs forces vers une confrontation qui pourrait s’avérer décisive pour la suite des événements. D’où la nécessité du soutien matériel de Washington, qui peut en outre se parer d’arguments moraux.

Democracy Defense Lend-Lease Act

Le Ukraine Democracy Defense Lend-Lease Act of 2022, tel qu’il est connu, accélérerait le transfert d’équipements militaires et d’autres fournitures essentielles à l’Ukraine en réduisant les formalités administratives. Comme en 1941, il permettrait un don de facto des équipements concernés, avec des dispositions stipulant que les pays bénéficiaires rembourseraient les États-Unis à une date ultérieure.

« Alors que la guerre en Ukraine continue, la fourniture d’une aide militaire aussi rapidement que possible est essentielle à la capacité de l’Ukraine à se défendre contre les attaques de Poutine », a déclaré la sénatrice Jeanne Shaheen du New Hampshire, principale partisane démocrate de cet effort. « Le Kremlin commet des agressions horribles à travers le pays sur les infrastructures civiles et cible des hommes, des femmes et des enfants innocents. »

Attention toutefois que si la mesure a été approuvée par le Sénat à l’unanimité, elle doit encore être validée par la Chambre des représentants, mais les Démocrates y bénéficient de la majorité.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20