Test réussi : la plus grande éolienne du monde a produit de l’énergie pour la première fois

Toujours plus grandes, toujours plus puissantes : le dernier modèle du fabricant d’éoliennes danois Vestas bat tous les records du secteur. Fraîchement installé, il a réussi ses premiers tests.

Pourquoi est-ce important ?

Le monde a un besoin constant en énergie. Il essaie de réduire ses émissions de CO2, et cherche des solutions moins polluantes. Les énergies renouvelables sont une piste, mais leur intermittence reste un défi.

Dans l’actu : V236 de Vestas, la plus grande éolienne du monde, a effectué son premier test.

  • Ce mastodonte, entièrement produit au Danemark, a fait son premier test au sur le site d’essais d’Østerild, dans le nord du pays, il y a une semaine, annonce Vestas dans un communiqué. « Le prototype a produit avec succès ses premiers kWh d’énergie ».
  • Caractéritiques techniques : Ses pales ont une longueur de 115, 5 mètres, ce qui lui donne un diamètre de 236 mètres (d’où son nom) et une swept area (c’est-à-dire la surface sur laquelle elle « prend » le vent) de près de 44.000 mètres carrés.
  • Elle est capable de produire 80 GWh par an. En d’autres mots, à elle seule, elle peut alimenter 20.000 ménages européens. Un nouveau record pour le secteur, selon Vestas.

Le détail : moins d’éoliennes, pour plus d’énergie.

  • Elle produit par exemple 65% d’énergie en plus que le dernier modèle, la V174 (qui a un diamètre de 174 mètres carrés). En d’autres mots, un parc éolien de 900 MW, ce qui correspond environ à la puissance d’un réacteur nucléaire, aurait besoin de 34 éoliennes en moins (il ne faudrait que 60 turbines V236).
  • « Elle offre une excellente production à charge partielle, ce qui se traduit par une production d’énergie plus stable, et un facteur de capacité (production moyenne par rapport à la puissance totale, NDLR) supérieur à 60 % selon les conditions spécifiques du site », ajoute le producteur danois.

L’essentiel : entrée en production cette année ?

  • Ces éoliennes gigantesques sont prévues pour être installées en mer.
  • Vestas annonce avoir reçu des commandes pour un total de plus de 8 GW (c’est-à-dire plus de 500 éoliennes), sur cinq marchés différents.
  • Après ce premier kWh produit, l’éolienne doit encore passer d’autres tests. Ensuite, la production en série pourra commencer. La marque n’avance pas de date dans son communiqué, mais différents médias tablent sur la seconde moitié de l’année.
crédit : Vestas, via Twitter
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20