Pfizer est prêt à vacciner les jeunes ados européens: ‘100% d’efficacité’

Le vaccin aidera les jeunes à ‘retrouver leur vie scolaire quotidienne et à revoir leurs amis et leur famille’, a déclaré Ugur Sahin, le PDG de BioNTech. (Luka Dakskobler / SOPA Images/Sipa USA)

Autorisé pour les plus de 16 ans par l’Agence européenne du médicament (EMA), le vaccin Pfizer serait encore plus efficace chez les 12-15 ans, avance la firme américaine. Elle compte demander une nouvelle autorisation d’utilisation d’urgence très prochainement.

Ce mercredi, Pfizer et BioNTech ont annoncé via un communiqué que leur vaccin contre le Covid-19 affichait une efficacité de 100% chez les 12-15 ans. Pour avancer ce résultat, les firmes ont organisé un essai clinique auprès de 2.260 adolescents américains volontaires. Aucun d’entre eux n’est tombé malade.

D’après Pfizer et BioNTech, ces jeunes vaccinés ont bien toléré l’injection et ont présenté des ‘réponses d’anticorps robustes’ qui ont dépassé celles enregistrées dans les essais portant sur les personnes âgées de 16 à 25 ans. Notons que cette étude n’a pas encore fait l’objet d’un examen par des pairs.

Les effets secondaires ont été les mêmes que ceux observés chez les personnes âgées de 16 à 25 ans: douleur au point d’injection, fièvre, fatigue et frissons.

Vers une nouvelle autorisation d’utilisation d’urgence ?

Dans son communiqué, Pfizer a annoncé son intention de déposer dans les semaines à venir une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence pour les jeunes de 12 ans et plus auprès des régulateurs de l’Union européenne et des Etats-Unis. Pour l’instant, le vaccin n’est autorisé que pour les personnes de 16 ans et plus.

Albert Bourla, le CEO de Pfizer, a déclaré espérer ‘commencer à vacciner cette tranche d’âge avant le début de la prochaine année scolaire’.

La semaine dernière, Pfizer a commencé à tester son vaccin chez les 5-11 ans. Les 2-5 ans et les 6 mois-2 ans suivront très bientôt. Moderna, qui développe également un vaccin à ARN messager, a annoncé la semaine dernière chercher des parents volontaires pour tester son vaccin chez les enfants âgés de 6 mois à 12 ans. Quant à AstraZeneca, elle a déjà débuté ses tests chez les 6 ans et plus.

Sur le même sujet: