Oui, certains individus ont la ‘scoumoune’

Le type de l’individu malchanceux qui enchaîne les incidents et fréquente régulièrement les hôpitaux comme celui qu’a interprété Pierre Richard dans le film la Chèvre n’est pas une fiction totale. Les recherches ont confirmé que ce phénomène, appelé « accident proneness » (propension aux accidents) aux Etats Unis, existe, et que certaines personnes ont une propension  plus grande que les autres à connaître des problèmes de santé liés à des accidents.

Lors d’une étude, on s’est intéressé à 79 articles de données empiriques concernant des taux d’accidents identifiés dans plusieurs bases de données américaines (Embase, Medline, and Psychinfo). Les définitions données aux accidents sont très variables, mais la plupart des études réalisées se sont intéressées aux accidents qui ont rendu une surveillance médicale nécessaire.

De plus, la propension à avoir des accidents peut elle aussi prendre plusieurs formes. Les scientifiques ont donc déterminé des groupes pour catégoriser les individus en fonction de leur propension à avoir des accidents : taux d’accident en hausse, accident, accident répétés, non-accident, etc. Enfin, les études ont examiné les accidents dans leurs contextes spécifiques (circulation, travail, et sport) et les populations affectées (enfants, étudiants, et patients).

Comme les groupes auxquels ils ont abouti étaient très découpés, les chercheurs n’obtinrent aucun taux de propension aux accidents particulièrement élevé. En revanche, en procédant à une analyse de la distribution des accidents dans la population générale, ils se sont rendus compte que le nombre d’accidents subis par les individus étaient plus nombreux que s’il ne s’était agi que d’une question de chance. 

Les chercheurs concluent que certains inividus ont bien une propension plus grande à avoir des accidents, mais que l’étude de cette propension est rendue très complexe par la variété des situations possibles.

(Source: « Accident proneness, does it exist? A review and meta-analysis » from Accident Analysis & Prevention, Volume 39, Issue 3, Mai 2007, Pages 556-564)

 

Plus
Lire plus...
Marchés