Où est passée la « prochaine grande technologie » d’Apple lors de la présentation de l’iPhone 13 ?

Apple a présenté plusieurs nouveaux produits lors de sa conférence de rentrée ; iPhone 13, Apple Watch Series 7 et nouveaux iPad et iPad mini. Des nouveautés aux multiples améliorations, mais un élément en particulier a fait défaut lors de la keynote : la réalité augmentée.

Cela fait maintenant plusieurs années que la firme à la pomme vante les mérites de cette technologie. Son PDG, Tim Cook, ne rate pas une occasion d’en faire l’éloge. Alors pourquoi n’a-t-elle pas été abordée plus que cela durant la conférence « California Streaming » ?

L’année dernière, les modèles Pro de l’iPhone 12 ont pourtant hérité d’un composant important lié à la réalité augmentée : un capteur LiDAR. Une première pour les smartphones de la marque. Grâce à son système de lumière infrarouge pulsée, le capteur peut mesurer avec précision la distance d’un objet par rapport à son objectif. Cela permet, entre autres, de cartographier un environnement 3D, de détecter des obstacles – les voitures autonomes en sont également équipées –, mais aussi de mesurer des distances, d’améliorer la mise au point en photographie, mais surtout, d’améliorer l’intégration de la réalité augmentée « dans la réalité ».

Cette année, et malgré les diverses prises de paroles du PDG de la firme à ce sujet, la réalité augmentée n’a pas vraiment été abordée. Il a seulement été question d’une application dédiée sur l’iPad. L’entreprise en a-t-elle déjà fini avec cette technologie ?

Où sont les fameuses Apple Glass ?

L’absence de réalité augmentée durant la conférence n’a pas manqué aux aficionados de la marque. La youtubeuse tech Justine Ezarik – qui a eu la chance de réaliser une interview vidéo avec Tim Cook – s’en est d’ailleurs inquiétée. « Je pense que la RA est l’une de ces très rares technologies profondes sur lesquelles nous reviendrons un jour et [nous demanderons] comment avons-nous vécu notre vie sans elle ? », a ainsi répondu Tim Cook, soulignant une fois de plus toute son admiration pour cette technologie. Le PDG d’Apple s’est d’ailleurs autoproclamé « Fan n°1 de la réalité augmentée ».

Mais comment cette technologie va-t-elle finir par se concrétiser pleinement chez Apple ? Pour beaucoup, cela devrait se faire grâce à un nouveau produit ; des lunettes dédiées à la réalité augmentée. Depuis plusieurs années maintenant, la rumeur veut en effet que la firme de Cupertino travaille sur un tel appareil. Plusieurs brevets déposés par la firme ont en quelque sorte vendu la mèche. Et bien que toutes les innovations protégées par Apple ne se concrétisent pas, le fait que la plupart des géants de la tech se lancent sur ce marché ne laisse aucun doute sur l’apparition prochaine des Apple Glass. Microsoft et Google ont déjà présenté leurs lunettes et casques de réalité augmentée. Facebook a fait un pas de géant en la matière en dévoilant des lunettes connectées – sachant que l’entreprise propose déjà un casque VR.

L’absence d’annonce à ce sujet lors de la conférence d’Apple n’est pas un indice que le projet a été annulé. Les aficionados de la marque à la pomme le savent, Apple aime prendre son temps avant d’adopter des technologies et de les intégrer à de nouveaux produits. L’adoption tardive de la 5G par rapport aux concurrents directs de la firme tels que Samsung et Huawei en est la preuve.

Un projet abandonné ?

Pour l’instant, Apple se concentre sur l’intégration de cette technologie en tant que fonctionnalité logicielle et non au sein d’un appareil à part entière. La nouvelle version du système d’exploitation de l’iPhone, iOS 15, dont le lancement est prévu pour le 20 septembre introduit une nouvelle fonctionnalité liée à la réalité augmentée : Plans sera désormais capable de superposer les indications de navigations sur le monde réel – une fonctionnalité réservée à certains iPhone compatibles. Les utilisateurs pourront ainsi voir en temps réel et dans leur environnement des flèches, le nom des rues ou encore la distance à parcourir pour arriver à bon port.

En plus d’être pratique, cette fonctionnalité semble être toute pensée pour se retrouver un jour sur des Apple Glass. Elle pourrait être l’un des nombreux arguments de la firme américaine pour vendre ses futures lunettes de réalité augmentée. Mais cela ne semble pas être pour tout de suite.

Et ce n’est peut-être pas une mauvaise chose pour les consommateurs. Cela leur laisse en effet tout le temps d’économiser. Selon différentes rumeurs, les Apple Glass seraient commercialisées aux alentours de 499 dollars – sans verre correctif –, alors que d’autres misent plutôt sur un montant à 4 chiffres. Une différence de prix qui s’explique par le fait que les premières devraient obligatoirement être couplées avec un iPhone, alors que les secondes seraient autonomes et remplaceraient, in fine, un smartphone. À ce stade, rien n’est moins sûr. Les rumeurs et prédictions vont un peu dans tous les sens. Certains assurent que les premières Apple Glass se destineraient à un public de niche, aux poches bien remplies. Il est d’ailleurs parfois question d’un casque de réalité virtuelle. Difficile de faire la part des choses à ce stade.

À lire aussi:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20