On se dirige vers une 3e dose pour tout le monde

Petite surprise en marge de l’annonce d’une 2e dose pour les quelque 400.000 bénéficiaires du vaccin de Johnson&Johnson. La CIM et les ministres de la Santé se sont mis d’accord sur le principe d’une 3e dose pour tout le monde.

C’est une surprise dans la mesure où le Conseil supérieur de la Santé juge jusqu’à présent qu’il n’existe pas de base scientifique suffisante qui justifierait une 3e dose pour l’ensemble de la population.

Mais la Flandre et le ministre de la santé flamand Wouter Beke (CD&V), voyant le succès de sa première campagne vaccinale, ont poussé, soutenus par la ministre wallonne de la Santé Christie Morreale (PS).

A ce stade, il n’est pas clair si cette 3e dose deviendra obligatoire pour valider le pass sanitaire (Covid Safe Ticket). On sait que sera par exemple le cas en France pour les plus de 65 ans, à partir de décembre. De plus amples explications seront communiquées le 27 novembre, lors d’une prochaine réunion, le temps pour la task force vaccin de s’organiser.

Le Premier ministre De Croo et le ministre fédéral Vandenbourcke en toucheront-ils déjà un mot lors du prochain Codeco le 19 novembre ?

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20