Nouvelles restrictions pour les fêtes de fin d’année? Qu’y a-t-il au menu du prochain Codeco?

Ce mercredi 22 décembre aura lieu un nouveau comité de concertation. Une réunion très attendue, mais également redoutée par beaucoup, car nombreux sont ceux qui craignent la mise en place de nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus et son variant omicron à quelques jours de Noël.

Le retour d’un confinement chez nos voisins hollandais n’est pas de bon augure pour les Belges. Face à la menace d’une nouvelle vague de contamination avec l’arrivée du variant omicron, les Pays-Bas ont en effet décrété la mise en place d’un nouveau confinement. De quoi influencer nos politiques ? Pour l’instant, cela ne semble heureusement pas le cas.

Statu quo

« On ne va pas vers un assouplissement ni vers un lockdown », a assuré dimanche Christie Morreale (PS), ministre wallonne de la Santé, sur RTL. La stratégie adoptée par le fédéral serait donc de maintenir les mesures décidées lors des derniers comités de concertation sans en ajouter davantage. Une bonne nouvelle pour les Belges, surtout à quelques jours des fêtes de fin d’année.

Cependant, pour les experts du Gems, les mesures actuelles sont insuffisantes en cette période de fêtes. Les célébrer sans plus de restrictions alors que le variant omicron se balade dans notre pays n’est pas une bonne idée, surtout avec les chiffres actuels de contaminations, estime Marc Van Ranst.

Dans son dernier rapport – qui sert de base au gouvernement fédéral pour décider de nouvelles mesures –, le Gems préconise de mettre en place de nouvelles contraintes plutôt qu’un assouplissement, a indiqué l’expert à HNL. Mais la décision finale revient au fédéral. Les recommandations des experts ne sont en effet pas contraignantes.

Or, le nombre de contaminations, d’hospitalisations et de lits en soins intensifs est en nette baisse, malgré le variant omicron. De quoi conforter le fédéral à opter pour le statu quo ; aucune nouvelle mesure et aucun assouplissement, du moins pendant les fêtes.

  • Frank Vandenbrouke (Vooruit) est contre tout assouplissement, il s’attend d’ailleurs à une forte remontée des contaminations et se dit favorable à de nouvelles mesures pour faire face au variant.
  • Chez les socialistes, on prône aussi le statu quo avec un possible retour à l’enseignement présentiel complet en janvier.
  • Le Premier ministre Alexander de Croo se montre plutôt réticent à de nouvelles restrictions.
  • Du côté d’Ecolo, on veut maintenir un maximum de libertés, avec si possible un réajustement des mesures concernant la culture. Désir partagé par Jan Jambon (N-VA).

Mais en l’état actuel des choses, difficile de savoir quelles décisions prendra le fédéral. Il faudra évidemment attendre la fin du prochain Codeco, le mercredi 22 décembre, pour être fixé. Outre les mesures, la position à adopter vis-à-vis d’omicron, ainsi que la vaccination des enfants de 5 à 11 ans devraient également être à l’ordre du jour lors du comité.

Dans tous les cas, les rassemblements lors de Noël et du Nouvel An pourraient favoriser les contaminations si les Belges ne prennent pas leurs précautions, avec les conséquences qu’on connait : de nouvelles restrictions pourraient être décidées et mises en place début 2022.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20