Les marchés:
Markten inladen...

VENDREDI 10 JUIL

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Nouvelle révolution de palais à Anderlecht: Vandenhaute et Kompany prennent les premiers rôles, Coucke disparaît en coulisses

Logo Business AM
Business

28/05/2020 | Willem De Maeseneer | 4 min de lecture

Le futur président Wouter Vandenhaute (à gauche) et le propriétaire d'Anderlecht, Marc Coucke - Isopix

L’organigramme du RSCA est une nouvelle fois chamboulé. Le ‘conseiller externe’ Wouter Vandenhaute va remplacer Marc Coucke dans le rôle de président et il va également acquérir, tout comme Vincent Kompany, des parts dans le club. Toujours propriétaire d’Anderlecht, Marc Coucke va lui prendre place en coulisses.

Confirmée sur le site officiel d’Anderlecht, l’accession de Wouter Vandenhaute au poste de président pose cependant question. Lorsqu’il a commencé à travailler pour le RSCA, au début de cette année, c’était en tant que ‘conseiller externe’ et cela avait déjà suscité la controverse. Car par le biais de son entreprise Let’s Play, l’entrepreneur est également actif en tant qu’agent de joueur. Cela n’avait pas manqué de soulever des questions sur d’éventuels conflits d’intérêts. Son rôle a même dû être justifié devant la commission des licences.

Wouter Vandenhaute s’était défendu en affirmant qu’il conseillait Marc Coucke, et non le club d’Anderlecht, et qu’il n’aurait aucune influence sur les transferts de joueurs. En devenant président, la polémique pourrait à nouveau surgir, même si l’homme compte revendre l’ensemble de ses actions de l’agence Let’s Play.

De plus, le co-fondateur de la société de production Woestijnvis avait assuré à BusinessAM en janvier dernier, lorsque son compagnon de sorties vélo Karel Van Eetvelt était devenu CEO du club, qu’il ‘ne deviendrait certainement pas actionnaire’.

Plan 2020-2025

Il semble manifestement avoir changé d’avis puisqu’il s’apprête également à prendre des parts dans le club, en plus de remplacer Marc Coucke à la présidence. Ce dernier va rester propriétaire des Mauves et Blancs, mais il ne s’occupera plus de la gestion au quotidien.

Le moins que l’on puisse écrire, c’est que les choses sont mouvementées au sommet du RSCA ces dernières années. Lorsque le club a été mis en vente il y a 2 ans et demi, le milliardaire Marc Coucke a emporté la mise face notamment à… Wouter Vandenhaute. Et désormais, le propriétaire de Flanders Classics obtient le premier rôle chez les Mauves, et Coucke disparaît en coulisses…

Par ailleurs, Vincent Kompany va également investir dans le club de son cœur. De concert avec Vandenhaute, le joueur (entraîneur?) va fixer les grandes lignes du futur d’Anderlecht. Le fait qu’un joueur encore actif sur les terrains acquiert autant d’influence au sein du conseil d’administration du club pour lequel il joue est particulièrement remarquable.

‘In youth we trust’

Cette nouvelle révolution de palais s’inscrit dans le cadre du plan ‘RSCA 2020 – 2025’, élaboré au cours des derniers mois par Van Eetvelt, Kompany et Vandenhaute, et dont le mot d’ordre est plus que jamais ‘In youth we trust’. Ce plan sera soumis au Conseil d’administration du club pour approbation mardi prochain.

Enfin, le club d’Anderlecht assure que ce plan ‘2020 – 2025’ permettra à l’institution de retrouver une bonne santé financière à court terme. ‘Les actionnaires actuels débloqueront les moyens nécessaires à cet effet, avec Vincent Kompany et Wouter Vandenhaute’, peut-on lire sur le site officiel. D’autres détails concernant l’avenir financier des Mauves et Blancs devraient suivre dans les prochaines semaines.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks