Nouveau retard pour AstraZeneca dans l’UE: 50% de doses en moins cette semaine

Les semaines se suivent et se ressemblent pour AstraZeneca. (AP Photo/Manu Fernandez)

Après un premier trimestre catastrophique, les problèmes d’AstraZeneca se poursuivent. La firme suédo-britannique va concéder de nouveaux retards dans ses livraisons de vaccins dans l’Union européenne.

Le premier trimestre d’AstraZeneca a été désastreux. Sur les 120 millions de doses promises à l’Union européenne, seules 30 millions ont été livrées. Face à ses propres défaillances, la firme a déjà revu ses ambitions pour le deuxième trimestre nettement à la baisse: 70 millions de doses au lieu des 180 millions prévues au départ.

Il semble que les trimestres suivent et se ressemblent pour AstraZeneca. Malgré la forte baisse de ses prévisions, elle va encore être en retard. D’après des documents consultés par le Financial Times, 50% des doses prévues pour l’UE (ainsi que pour la Norvège et l’Islande, qui participent à la même commande) cette semaine n’arriveront pas. A la mi-mars, la firme avait assuré pouvoir livrer 2,6 millions de vaccins. Seules 1,3 millions seront envoyée. Les retards seront répartis uniformément entre les différents pays.

La firme reste sûre d’elle

Alors que les précédents soucis étaient principalement causés par des lenteurs de production au sein des usines, ce sont cette fois des problèmes dans les tests qui sont à l’origine du retard.

‘Les livraisons hebdomadaires présentent généralement de faibles fluctuations en fonction d’un certain nombre de facteurs opérationnels, tels que la distribution ou l’achèvement des tests de qualité et de sécurité’, a déclaré la société.

AstraZeneca assure enfin que tout rentrera rapidement dans l’ordre et que l’objectif des 70 millions de doses livrées au deuxième trimestre n’est pas menacé.

Les Etats membres et la Commission européenne ont été prévenus, mais il n’y a pas encore eu de réaction officielle de leur part.

Sur le même sujet: