Sony veut mettre à mal l’IPTV et les films piratés avec un nouveau dispositif de contrôle inclus dans les télévisions

Sony a déposé un brevet pour un dispositif baptisé « Anti-Piracy Control Based on Blacklisting Function ». Le but : lutter contre le contenu obtenu illégalement.

Pourquoi est-ce important ?

Le combat contre le piratage de séries et de films est loin d’être terminé. En 2022, le piratage des séries était en baisse, en France, selon le baromètre de l'Arcom (Autorité publique française de régulation de la communication audiovisuelle et numérique), mais toujours présent. Près d'un Français sur quatre admet avoir consommé du contenu culturel de façon illégale, contre près de 30% il y a un an.

L’actualité : Sony intervient dans cette bataille avec un brevet pour un nouveau logiciel. Installé sur une télévision ou un lecteur multimédia (comme Apple TV ou Google Chromecast), il empêchera la diffusion de séries obtenues illégalement.

Les détails : Le brevet proposé, intitulé « Anti-Piracy Control Based on Blacklisting Function », décrit une technologie permettant d’interdire les applications tierces qui permettent aux utilisateurs d’accéder à des contenus piratés. Ces applications illicites seront détectées sur le matériel grand public grâce à un logiciel de surveillance, qui fera lui-même partie d’un système d’exploitation.

  • Sony s’est exprimé quant au pourquoi de ce dispositif – un poil intrusif – qui est, selon le géant japonais, nécessaire : « Certaines de ces applications tierces peuvent inclure des applications pirates qui peuvent acquérir du contenu à partir de sites Web malveillants pour diffuser du contenu piraté sur le dispositif de diffusion en continu (…) Dans de tels scénarios, les applications pirates peuvent fournir du contenu premium au dispositif de diffusion en continu sans autorisation, et peuvent subvertir les services des fournisseurs de contenu légitimes. »

L’innovation : Grâce à l’utilisation d’un logiciel de surveillance, les applications tierces chargées sur ces appareils, comme les smart TV et autres, peuvent être bloquées, protégeant ainsi efficacement les titulaires de droits contre le piratage en ligne.

  • Le dispositif peut fonctionner dans plusieurs cas :  
    • Si les appareils de streaming permettent d’installer des apps non approuvées, le dispositif de Sony les en empêchera.
    • Si un utilisateur tente de charger une application interdite sur les boutiques d’applications en passant par des magasins tiers comme Google Play ou l’Apple Store, il les en empêchera aussi.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20