Newsom survit au référendum et peut rester gouverneur de Californie

Le gouverneur démocrate Gavin Newsom est autorisé par les électeurs californiens à poursuivre son mandat. Il a remporté l’élection dite de rappel, un référendum qui devait décider s’il restait ou s’il allait être remplacé.

Selon les projections de CNN, 67 % des électeurs ont voté « non » à la question de savoir si Newsom devait partir. Cela signifie que le démocrate de 53 ans peut simplement terminer les 18 derniers mois de son mandat.

Son plus grand challenger était Larry Elder, un ancien animateur radio afro-américain que le président Biden a qualifié de « clone de Trump ». Il était le favori dans les sondages, si les électeurs venaient à renvoyr Newsom chez lui. Mais cela ne s’est pas produit. Il y avait également plusieurs candidats hauts en couleur, dont un YouTuber, un homme d’affaires qui a fait campagne avec un ours et Caitlyn Jenner du clan Kardashian.

Newsom, ancien maire de San Francisco, a été élu gouverneur de Californie en 2018. Le référendum a été imposé par des citoyens mécontents de son approche sur la crise du coronavirus et par le camp républicain conservateur. Ils espéraient un scénario à la Schwarzenegger. L’acteur austro-américain a en effet pu devenir gouverneur de Californie en 2003 grâce à cette procédure.

Intérêt national

Mais la Californie, cinquième économie mondiale si elle était d’indépendante, est traditionnellement un État démocrate. Et les démocrates ont été en première ligne ces derniers jours: l’importance nationale du vote a été démontrée par l’arrivée du président Biden, de la vice-présidente Harris et de l’ancien président Obama, entre autres, aux réunions de campagne de Newsom.

Dans son discours de victoire, M. Newsom a lui-même fait le lien avec certaines questions nationales, comme la désinformation sur le Covid-19 et la question de l’avortement après une loi polémique au Texas.

Plus
Lire plus...
Marchés