Ne vous fiez pas au label d’Amazon pour vos cadeaux de Noël

Le label ‘Amazon’s Choice’ permet aux consommateurs de trouver des articles qu’ils pensent sûrs, alors qu’ils peuvent en fait poser des problèmes de sécurité, faire l’objet de fausses descriptions ou afficher une inscription qui a été manipulée.

Noël est imminent, mais certains d’entre vous ont peut-être pris du retard sur leurs cadeaux cette année. Plutôt que d’aller perdre du temps dans les boutiques bondées à cette heure-ci, vous préférez la chasse sur internet et filez sur Amazon. Cela tombe bien, le détaillant en ligne a mis au point des catégories spéciales pour vous aider à dénicher de petites perles. En deux temps trois mouvements, votre trouvaille est dans votre panier, et assurée d’être chez vous dès le lendemain grâce à Amazon Prime. Sauf que votre précieux cadeau de Noël pourrait bien tourner au drame.

Une boisson contenant du Viagra

Le Wall Street Journal a dévoilé une liste d’objets vendus et labellisés ‘Amazon’s choice’ qui ne donnent en réalité aucune garantie de sécurité, bien au contraire. Le média américain révèle qu’Amazon attache notamment ce badge à des produits qui ont suscité des préoccupations de sécurité auprès des organismes de réglementation, à des articles qui font l’objet de fausses descriptions ou encore dont les inscriptions semblent avoir été manipulées par les vendeurs pour obtenir l’approbation du détaillant.

Le Redline Microburst, un supplément énergétique, est un de ces articles décrits comme dangereux. Ce prétendu ‘brûleur de graisse’ portait encore la semaine dernière l’appellation Amazon’s Choice… Alors que les règles du site elles-mêmes interdisent la vente de produits Redline.

Pour plus de visibilité

Un autre produit vendu dans cette catégorie, une ‘boisson d’amélioration de la sexualité’, contient en réalité… du Viagra, un médicament uniquement délivré sous ordonnance. On trouve également des chargeurs faussement certifiés Apple. Après la publication de l’article du Wall Street Journal, Amazon a décidé de retirer de son site les produits Redline et d’autres éléments jugés dangereux.

Selon certains dirigeants d’Amazon, ce sont des algorithmes qui prennent la plupart des décisions derrière ce label ‘Amazon’s Choice’. Mais ce principe reste encore obscur, un porte-parole ayant déclaré que la société tient compte de la popularité des produits, de leur disponibilité, des commentaires des clients, des prix et d’autres facteurs.

Des champignons hallucinogènes

Pour les vendeurs, cet insigne est pourtant un véritable Graal synonyme de visibilité sur le site, et donc de succès. Selon une enquête du Wall Street Journal, ce sont principalement les produits de la marque Amazon qui bénéficient de ce label.

Toujours selon cette étude, ce sont des douzaines de produits ‘Amazon’s Choice’ qui ne répondent pas aux normes de sécurité, revendiquent à tort une certification officielle de sécurité ou qui sont tout simplement interdits par les organismes de sécurité. En recherchant le mot ‘psilocybine’, un hallucinogène illégal aux États-Unis, le Journal a ainsi découvert des ‘champignons intelligents’ portant ce fameux badge…

Lire aussi: Des jouets dangereux sont vendus sur Amazon et eBay

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20