Markten:
Markten inladen...

JEUDI 13 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

La mémoire qui flanche ? Mangez des myrtilles

Logo Business AM
Geen categorie

12/04/2016 | express.be | 3 min de lecture

Une nouvelle étude suggère que les myrtilles pourraient aider la mémoire et les fonctions cérébrales chez les gens âgés qui souffrent d’un déclin de leurs fonctions cognitives. Des chercheurs de l’université de Cincinnati ont suivi 47 Américains âgés de 68 ans et plus souffrant de troubles cognitifs légers, un facteur de risque de la maladie d’Alzheimer. Une fois par jour durant 16 semaines, les participants ont reçu soit une poudre de myrtilles lyophilisées (l’équivalent d’une tasse de myrtilles), soit un placebo. Les personnes ayant consommé la poudre de myrtilles ont constaté une amélioration de leur mémoire, les mots et concepts leur revenant plus facilement. Ces changements ont été confirmés par des scans IRM qui ont montré une activité cérébrale plus intense pour le groupe à la poudre de myrtille, comparé aux sujets ayant reçu le placebo. Une deuxième expérience s’est focalisée sur 94 personnes âgées de 62 à 80 ans non diagnostiqués de troubles cognitifs, mais qui avaient la sensation que leur mémoire n’était plus aussi bonne. Les participants ont été divisés en quatre groupes qui ont reçu de la poudre de myrtille, de l’huile de poisson, un mélange d’huile de poisson et de poudre, ou un placebo. « Les résultats n’ont pas été aussi flagrants qu’avec la première étude », selon l’auteur principal Robert Krikorian pour ScienceDaily .com. « Les fonctions cognitives ont été quelque peu améliorées chez les groupes ayant reçu la poudre ou l’huile de poisson séparément, mais il y a eu peu d’améliorations pour la mémoire ».Cette découverte laisse à penser que les myrtilles seraient les plus bénéfiques quand les troubles cognitifs sont déjà présents.


Pour aller plus loin...