Les motos volantes, ce n’est plus vraiment de la science-fiction: après le Japon, bientôt un envol aux Etats-Unis?

La moto volante XTurismo a été présentée pour la première fois aux Etats-Unis. Le président de la marque s’attend à commercialiser ce drone géant en 2023. Au Japon, on peut voler avec, sans avoir besoin de permis spécifique.

Un jet ski volant. Ou un « land speeder » dans Star Wars, pour le créateur et président de Aerwins Technologies, filiale américaine de la start-up japonaise A.L.I. Technologies, Shuhei Komatsu. Voilà comment on pourrait décrire cet engin qui ressemble à un drone géant, avec ses hélices horizontales.

La semaine passée, le XTurismo, comme l’engin s’appelle, a été présenté pour la première fois aux Etats-Unis, lors de la North American Auto Show, rapporte Detroit News. Le public européen avait également pu jeter un oeil sur cet hoverbike, au salon Top Marques à Monaco, en juin.

Voici pour sa fiche technique : il a une autonomie de 40 minutes, et peut atteindre une vitesse de pointe de 100 km/h. Il comporte six propulseurs à hélices, qui sont alimentés par un moteur thermique ainsi que quatre moteurs électriques. Il pèse 300 kilos, pour une longueur de 3,7 mètres, une largeur de 2,4 m et une hauteur de 1,5 m. Il est proposé au prix de 777.000 dollars. Il existe en rouge, en bleu et en noir (mais ce n’est que la partie « moto » qui peut avoir des couleurs différentes, la partie drone est toujours noire).

Autorisation en 2023?

Le XTurismo est déjà vendu au Japon, où il n’a pas été enregistré comme un « avion ». Les conducteurs n’ont pas besoin de permis spécifiques pour le piloter. Pour les Etats-Unis, Komatsu espère une classification similaire. En Europe cependant, une homologation ne devrait pas voir le jour de sitôt.

Dans tous les cas, il s’attend à commercialiser l’engin dès 2023, aux Etats-Unis. Mais la version commercialisée sera une version plus petite. La marque prévoit également de commercialiser une autre version plus petite, entièrement électrique, qui ne coûtera « que » 50.000 dollars. Mais il faudra attendre 2025, au plus tôt.

Komatsu s’attend à des achats autant de particuliers que de professionnels, par exemple pour la police, les pompiers, les services de livraison, et ainsi de suite.

Aerwins Technologies va également tenter l’aventure en bourse, avec une IPO au Nasdaq cette année encore, malgré une année assez tumultueuse pour les valeurs technologiques.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20