Morgan Stanley va interdire aux non-vaccinés de pénétrer dans ses bureaux

En vue de diminuer l’importance du télétravail et donc de faire revenir ses travailleurs au bureau, la banque Morgan Stanley va assouplir les règles en vigueur dans ses installations. A une condition: être vacciné.

Le Financial Times a mis la main sur une note interne de Morgan Stanley. Celle-ci prévoit d’interdire l’accès aux bureaux new-yorkais de la banque aux personnes qui ne se sont pas fait vacciner.

« À partir du 12 juillet, tous les employés, le personnel temporaire, les clients et les visiteurs devront attester qu’ils sont complètement vaccinés pour accéder aux bâtiments de Morgan Stanley à New York et à Westchester », indique le mémo, signé par le directeur des ressources humaines Mandell Crawley.

Morgan Stanley avait déjà mis en place, plus tôt, des espaces de travail « réservés aux vaccinés » dans certaines sections de l’entreprise, afin de permettre « une collaboration et une productivité accrues ». A partir du 12 juillet, tout le monde et tous les locaux seront donc concernés.

D’après la BBC, cette mesure devrait permettre aux employés vaccinés de retrouver des conditions de travail « normales », sans être obligés de porter un masque ni de respecter la distanciation sociale. De plus, les personnes vaccinées ne seront plus obligées de remplir quotidiennement un formulaire de contrôle médical.

Actuellement, le statut vaccinal des personnes qui souhaitent pénétrer dans les bureaux de Morgan Stanley repose sur l’honneur, c’est-à-dire sur la déclaration de chacun. Toutefois, la banque n’exclut pas d’exiger une preuve tangible à l’avenir.

Notons que Morgan Stanley a organisé, à partir d’avril, des sessions de vaccination dédiées à son personnel.

Les autres banques ne sont pas en reste

Si la politique de Morgan Stanley est très stricte, les autres grandes banques de Wall Street adoptent chacune des mesures semblables. Elles veulent à tout prix que leurs employés retournent au bureau.

Ainsi, Goldman Sachs a rendu obligatoire la divulgation du statut vaccinal de son personnel. Les employés non-vaccinés sont tout de même autorisés à entrer dans les bâtiments de la banque, à condition de porter un masque et de respecter la distanciation sociale.

Du côté de chez JP Morgan, la divulgation du statut vaccinal se fait toujours sur base volontaire. Son patron a tout de même récemment déclaré qu’il souhaitait que le personnel américain revienne au bureau dès juillet. Ce qui impliquera potentiellement d’être vacciné.

La semaine dernière, BlackRock, le plus grand gestionnaire d’actifs au monde, a également déclaré qu’il n’ouvrirait ses bureaux qu’aux employés vaccinés.

Toutes ces mesures sont autorisées. En décembre, la Commission américaine de l’égalité des chances en matière d’emploi a donné le feu vert aux entreprises pour interdire l’accès des lieux de travail aux employés non-vaccinés, sous réserve d’exceptions pour des raisons religieuses et médicales.

Plus de 70% des adultes new-yorkais ont reçu au moins une dose du vaccin et l’État a supprimé la grande majorité des restrictions imposées lorsque la pandémie battait son plein.

Sur le même sujet:

Plus
Lire plus...
Marchés